La crise sanitaire due au Covid-19 a eu des conséquences très importantes sur l’économie mondiale et le comportement des consommateurs. La grande distribution a en été la première impactée.

Kantar nous permet d’y voir plus clair grâce aux études « COVID-19 Evolution des comportements et implications pour les marques ». Ces études sont basées sur le Baromètre Covid-19 composé de 25 000 consommateurs de 30 pays différents. 

 

Rouage indispensable d’une économie, nous allons voir en 5 chiffres clés comment le comportement des consommateurs a été transformé par cette crise sanitaire sans précédent.

Market

Les commerces de proximité en progression de 0.3 point

Les grandes surfaces ont perdu 2.3 points de part de marché. À l’inverse, les commerces de proximité ont continué de progresser avec un gain de 0.3 point de part de marché.

 

Un comportement pouvant être expliqué par la difficulté de se déplacer à plus d’1 km de chez soi pendant le confinement, mais aussi à la volonté propre des consommateurs de ne pas mettre leurs proches – et eux-mêmes – en danger.

79 %

79 % des consommateurs plébiscitent les produits locaux

Après la proximité des magasins, c’est la proximité du producteur qui est recherchée.

Malgré le manque de main d’œuvre chez les agriculteurs français, les produits locaux sont de plus en plus demandés, et la crise du coronavirus a accentué l’appétence des Français envers les produits de nos producteurs locaux.

Le circuit-court est une tendance qui se confirme, et 79 % des consommateurs indiquent vouloir acheter des produits locaux aussi souvent que possible !

26 % de nouveaux clients pour les produits Bio

À la recherche de goût et de produits authentiques, les consommateurs ont fait le choix du Bio pendant le confinement.

Un label qui a le vent en poupe puisque les enseignes enregistrent 26 % de nouveaux clients tandis que les ventes de produits issus du commerce équitable sont elles aussi en hausse de plus de 40 % !

Le besoin d’une consommation responsable et locale ne s’est jamais fait autant ressentir.

1.2

1,2 points de part de marché en plus pour le e-commerce

Sur les produits de grande consommation, la part de marché des achats en ligne a augmenté de 1,2 points.

 

Ce sont ainsi plus de 2,5 millions de nouveaux clients gagnés par le secteur du e-commerce et une hausse du trafic de 50 % sur les sites internet.

Le strict respect du confinement a permis aux consommateurs de tester de nouvelles expériences d’achat grâce au maintien des livraisons des produits de première nécessité, mais aussi grâce aux efforts des grandes enseignes pour assurer leur service de drive.

Cars

7 % de nouveaux clients pour les drives de supermarché

Le confinement accélère les changements dans des habitudes de consommation déjà en transformation.
Selon Kantar, ce sont 7 % des Français qui affirment avoir utilisé le Drive pour la première fois pendant le coronavirus. Le choix du drive peut évidemment être expliqué par ses bienfaits sanitaires, mais près d’un tiers de ceux qui s’y sont essayés y a découvert des avantages et prévoit de continuer à utiliser cette méthode pour faire ses courses.

Retrouvez tous les chiffres des études Kantar  Evolution des comportements et implications pour les marques Vague 2 et Vague 3.

Cet article pourrait aussi vous intéresser

Leek

Pour les Français, manger n’est pas seulement un acte quotidien, c’est un véritable art de vivre. Selon une enquête menée par Les Zooms de L’Observatoire Cetelem, 90 % d’entre eux considèrent que la nourriture occupe une grande place dans leur vie quotidienne.