Une stratégie Content Centric ou stratégie contextuelle est un modèle de stratégie media online basée sur les contenus.

Le contextuel va permettre de se focaliser sur le contenu et l’environnement dans lequel la publicité est affichée.

 

Le ciblage va se faire soit via des rubriques de sites médias (sport, bourse, lifestyle…), via un ciblage par mot clef ou via des algorithmes sémantiques qui associent une page à un contexte.

 

La stratégie contextuelle associe vos messages au centre d’intérêt immédiat des internautes. Et ainsi permet de mener des opérations de communication à un moment stratégique.

 

On entend de plus en plus parler de cette stratégie média mais pourquoi un annonceur devrait se mettre au ciblage contextuel ?

On a trouvé 4 bonnes raisons de passer le cap !

1 - Privilégier le contexte plutôt que la data

Rappel du contexte digital actuel :  Le cookie qui a révolutionné la publicité digitale, traverse une période difficile. Nouvelles réglementations, suppression des navigateurs,… on parle d’un futur “cookieless”…

 

A ce sujet, on vous explique la nouvelle réglementation des bandeaux cookie juste ici

 

Les annonceurs doivent revoir leur stratégie de ciblage car il va être de plus en plus difficile de diffuser des publicités et personnaliser les messages. Il faut donc trouver une solution de ciblage qui ne serait pas basée sur la navigation et le comportement des internautes.   

 

Le ciblage contextuel permet de se concentrer sur l’intérêt immédiat de l’internaute et l’environnement dans lequel apparaît la publicité. On ne parle plus de l’historique de l’internaute. Les données sociodémographiques obtenues grâce aux cookies tiers n’entrent plus en jeu.

 

Une bonne alternative de ciblage pour s’affranchir des cookies tiers.

2 - Communiquer de manière rationnelle et valorisante

 Avec un ciblage contextuel, vos messages publicitaires sont diffusés dans des contextes favorables et cohérents.

 

Votre marque apparaît au moment où l’internaute est concentré sur une thématique affinitaire, ce qui permet de capitaliser sur son attention et décupler son intérêt. 

Vous adressez des audiences en affinité avec le contenu ou le thème choisi et donc la publicité est tout à fait pertinente.

 

Un environnement garanti valorisant pour l’image de votre marque pour une meilleure expérience utilisateur.

3 - Adopter des pratiques publicitaires responsables

Cette technique de ciblage  se fait sans collecte de  données personnelles, et ne nécessite pas de consentement de la part des utilisateurs.

 

Une approche plus respectueuse de la vie privée des utilisateurs mais aussi une meilleure couverture des annonceurs qui sont capables d’adresser près de 100% des internautes. 

 

Une façon plus responsable de communiquer dans le respect de la vie privée des internautes

4 - Penser image de marque

Grâce au ciblage contextuel, vous maîtrisez totalement les contenus où sont affichées vos publicités.

 

Ces contenus et sites sont identifiés et utilisés pour leur intérêt éditorial et la pertinence du sujet. Vous apparaissez donc dans un environnement éditorial qualitatif, sécurisant et brand-safe.

 

Des labels tels que Digital Ad Trust notamment, permettent d’assurer la qualité des espaces publicitaires proposés aux annonceurs par les régies. Il prend en compte la Brand Safety, l’absence de Fraude et le respect des données personnelles.

Si vous ne connaissez pas encore ce label, on vous en parlait juste ici

 

Votre image de marque est ainsi protégée et valorisée dans le contexte.

Les solutions au futur sans cookies sont multiples. Le ciblage contextuel paraît être une bonne alternative pour allier respect de  l’internaute, pertinence du message et valorisation de l’image de marque.

Adressez les bons messages, au bon moment et au bon endroit !

Si vous êtes intéressé par une campagne programmatique contextuelle, découvrez nos bouquets thématiques. Des listes de sites thématiques pour garantir un environnement pertinent et sécurisé.

Valentine Marc
Chargée de communication et marketing

Cet article pourrait aussi vous intéresser

Depuis le premier octobre, les sites internet n’ont plus que jusqu’au 31 mars 2021 pour adopter 2 règles simples sur le consentement à la publicité ciblée et l’utilisation des cookies, sous peine de sanction. On vous explique la nouvelle reglementation.