Chaque année, l’Institut Reuters publie une enquête internationale – menée par YouGov – qui examine l’état de l’actualité numérique dans le monde.

  • Une baisse de confiance dans les actualités

Dans son étude annuelle pour l’Institut Reuters, Yougov analyse comment les habitants de 40 pays différents consomment l’actualité.

Sur 80 000 personnes interrogées, 56 % sont inquiets par la véracité des informations présentes sur Internet.

 

Ce rapport indique également que 38 % (moins de 4 personnes sur 10) déclarent faire confiance aux actualités poussées par les médias. Soit une baisse de 4 points de pourcentage en un an. Même si cette baisse de confiance est globale, il existe des différences entre les pays : en Finlande et au Portugal 56 % des sondés font confiance aux actualités la plupart du temps, tandis qu’en France le taux est à 23 %.

  • Sous quelle forme l’actualité est-elle préférée ?

Les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés en France pour avoir accès à l’information : +21 points de pourcentage entre 2013 et 2020. Les médias ont d’ailleurs su tirer leur épingle du jeu en utilisant les réseaux sociaux pour diffuser plus largement l’information.

 

10 % des Français interrogés déclarent payer pour avoir accès à de l’information (contre 20 % aux États-Unis). Ces tendances mondiales montrent une augmentation significative des consommateurs qui payent pour de l’actualité.

  • La fiabilité des médias locaux

Les médias locaux ont une place de choix sur le marché français. En effet, 62 % des interrogés déclarent que les médias locaux sont les sources d’information les plus fiables (60 % aux États-Unis). A l’inverse, des pays comme le Royaume-Uni ou l’Allemagne favorisent les médias nationaux ou les chaînes publiques.

Etude reuters
Etude Reuters

Cet article pourrait vous intéresser

la presse

Parfois considérée – à tort – comme dépassée, la presse écrite regorge de ressources et surmonte de la plus belle des manières l’avènement de l’ère du digital.