À quelques jours des grands départs, BVA et Les Entreprises du Voyage ont dévoilé les résultats d’une étude portant sur les intentions de départ en vacances des Français. Alors que le gouvernement a annoncé la suppression de l’interdiction de se déplacer à plus de 100 km de son domicile, les Français ont envie de grand air.

Airplane

Près d’un Français sur deux envisage de partir en vacances cet été

Cet été, 59 % des Français ont l’intention de partir en vacances. L’enquête révèle des intentions plus fortes chez les jeunes (74 % pour les 18-24 %), les familles (66 %) et les CSP les plus élevées (77 %). Après deux mois de confinement, ils expriment leur envie de changer d’air. Si les intentions sont bonnes, ils n’envisagent pas pour autant de dépasser les frontières hexagonales. En effet, 51 % des répondants indiquent qu’ils partiront en France contre 8 % seulement à l’étranger.

Des incertitudes qui retardent les réservations

Cependant la grande majorité des futurs vacanciers n’ont pas encore effectué de réservation. À la question « Avez-vous déjà réservé vos vacances d’été ? » , ils sont 56 % à répondre « Non, pas encore. ». A contrario, ils sont 27 % à déclarer avoir totalement réservé leurs vacances et 17 % à l’avoir fait en partie. Les personnes n’ayant pas encore réservé sont à 63 % des personnes de 50 ans et plus, 68 % des retraités et 58 % des personnes voyageant en France.

Biarritz

La mer a le vent en poupe

Qu’elle soit en France ou à l’étranger, la mer est la destination phare de cet été puisqu’elle est plébiscitée par 54% de Français. La campagne arrive en deuxième position (24 %), suivie de la montagne (12 %) et de la ville (9 %).

 

Autre enseignement, pour leurs vacances d’été, les Français ne délaisseront pas les locations touristiques. Ils sont 39 % à déclarer avoir l’intention de loger en hôtel, club de vacances, résidence de tourisme ou camping. Toutefois, ils restent 40% à déclarer prévoir de loger chez des proches ou dans leur résidence secondaire.

 

Malgré le contexte, les Français sont plutôt optimistes concernant le bon déroulement de leurs vacances. Ils sont 68 % à être « plutôt optimistes » sur le fait que leurs vacances puissent se dérouler comme ils le souhaitent et 13 % à déclarer être « très optimistes ». Seuls 18% d’entre eux sont « plutôt pessimistes » et 1 % « très pessimistes ». Ainsi, la situation particulière ne semble pas dissuader les départs en vacances bien que ces derniers se feront davantage vers des destinations françaises.

Cet article pourrait aussi vous intéresser

paysage désert

Le marché du tourisme Français ne s’est jamais aussi bien porté et espère atteindre un objectif de 100 millions de touristes pour 2020.