On lit de plus en plus sur différents blogs, articles, journaux, que le Print reste le média préféré des Français pour sa crédibilité, la pertinence de son contenu et la confiance qu’on lui accorde quant à la qualité de l’information.

Le papier devient-il un synonyme de confiance ?

Confiance, crédibilité et pertinence restent les maîtres mots

Le papier, en tant que media local, continue d’entretenir une relation privilégiée avec la population, c’est le media qui inspire le plus  confiance aux Français car c’est le plus authentique : selon l’étude KANTAR TNS / 366 “Les Français et les médias” de décembre 2017, le media en lequel j’ai le plus confiance est le quotidien régional à 44%.

 

La confiance devient un enjeu capital pour les médias et les marques aujourd’hui. Conséquences des Fake News, fils rouges d’affaires médiatiques comme le Brexit ou des élections américaines, les consommateurs, les citoyens et acteurs de la société expriment un besoin de retour au naturel, au local et au VRAI, ils veulent la vérité de l’information.

“ Faire simple est probablement l’objectif le plus sophistiqué du monde “

Steve Jobs, Fondateur Apple.

Les marketeurs sont pleinement conscients de cette tendance car 76% d’entre eux affirment que la confiance est essentielle pour que les consommateurs continuent d’acheter leur marque. Cette  confiance passe, entre autre, à travers les valeurs que va exprimer une marque ou une entreprise. Elles  vont influencer l’achat du consommateur qui a envie de se retrouver et s’identifier à celles-ci pour se sentir plus proche de la marque.

Le papier n’est pas ringard !

Et non !

 

Malgré ce que l’on peut penser, le papier n’est pas ringard, c’est au contraire un levier de valeur qui donne du sens et engage les communautés. Et ce sont des études qui nous le montrent, avec des chiffres pertinents à l’appui :
85% des 25-35 ans déclarent être attachés au papier (selon l’étude Médiapost de 2017)

 

L’ADN nous parle de la print advocacy, mais qu’est ce que c’est ? Ce terme quelque peu préhistorique veut simplement dire que le print est également un gage d’autorité. Autant dire qu’on peut difficilement cacher l’identité d’un journaliste qui signe son article et pour aller plus loin, renseigner la source de son article lui donne de la valeur !

 

Ces faits recoupent complètement avec la notion de confiance dont on parlait précédemment, identifier facilement l’auteur d’un article sur un quotidien ou un magazine rassure le lecteur et lui offre une totale transparence de l’information.

Dans l’article Le print est-il mort ? , l’ADN nous parle du print nouveau, réinventé et complémentaire du digital.

Une initiative pour « redorer » l’image du print ! à lire ici 

A bas les Fake News !

Comment ne pas parler des réseaux sociaux lorsque l’on parle média, transparence et confiance…

 

Malgré l’essor fulgurant de ces plateformes comme source d’information, les Français restent toujours fidèles à leurs medias plus “vintage” que sont la télévision et la presse.

 

Selon une étude KANTAR TNS,  la presse écrite reste même la source d’information prioritaire (34%) chez les 18-34 ans devant la télévision puis les réseaux sociaux, ces derniers étant considérés comme le media avec les informations les moins crédibles ! Et finalement cela ne nous surprend pas quand on voit l’abondance d’informations qui nous sautent aux yeux rien qu’en scrollant notre fil d’actualité facebook…

La presse quotidienne, dans sa version print, reste un média qui inspire les Français, c’est un média en lequel ils ont confiance, en lequel ils croient, avec un contenu pertinent et fiable. En résumé, il reste le média de l’engagement.

Valentine Marc
Chargée de Marketing
Photo de Valentine MARC