Quelles sont les optimisations SEO pour 2019 ?

Pilier central et pérenne de la stratégie digitale d’une entreprise, le référencement naturel (SEO) nous réserve son lot de nouveautés pour ce début d’année.

Faisons un point sur les techniques SEO incontournables et sur les orientations à prendre.

Conseil SEO : respecter les bases

Si les pratiques sont en constantes évolutions, certaines dispositions en matière de SEO resteront toujours d’actualité en 2019.
Message instructif, soigné et ciblé, mots-clés précis et correctement déterminés, texte structuré et balisé, mises à jour régulières : certaines bonnes vieilles recettes continuent à faire leurs preuves. Le contenu reste le roi 👑 !

Cependant, de nouvelles méthodes de recherches (vocale et visuelle) gagnent rapidement des parts, et il est important d’en tenir compte.

Le contenu au cœur des stratégies SEO

Le contenu reste donc le 1er critère d’annotation de Google qui a pour objectif d’apporter à l’internaute des informations claires à réelle valeur ajoutée. Celui-ci doit donc être repensé et écrit pour apporter une réponse pertinente à une requête ciblée.

Second point à prendre en considération : l’arborescence de votre site joue un rôle dans son référencement. Celle-ci distribue les contenus pour structurer l’information. Une bonne arborescence doit être logique et intelligible sémantiquement pour les moteurs de recherche. Il s’agira alors de définir un compromis entre interprétabilité par les robots et convivialité pour l’utilisateur.

Un contenu informatif et original est à privilégier

L’objectif de Google étant d’être utile à l’internaute, il faut veiller à l’originalité et à la richesse des informations délivrées par vos contenus.

Le contenu peut se traduire sous plusieurs formats :

  • la vidéo (et leur transcription audio)
  • l’infographie
  • la data et graphiques en tout genre

Ces différents contenus participeront à la signature de votre site web par rapport aux sites concurrents. Les éléments et informations riches et différenciants sont un moyen d’améliorer la popularité et l’indexation dans les résultats de recherche.

N’hésitez pas à faire appel à notre Brand Factory pour vous assurer la qualité de contenus sur votre site.

90 %
des clics sont sur la première page de recherche
75 %
des contenus sont lus en diagonale
900
le nombre de mots moyen sur les pages les mieux référencées
80 %
du trafic d'un site web est généré par la longue traîne

Sources : actu-marketing.fr/longue-traine-long-tail-seo/ et 300mots.fr

Le bon contenu pour la bonne cible

Une bonne stratégie SEO repose sur l’analyse et l’exploitation des données relatives au comportement de recherche des internautes. Les données récoltées doivent être factuelles (collectées grâce à des outils adaptés) puis analysées pour être utilisées efficacement.
La performance de votre stratégie SEO dépend donc notamment de l’analyse des habitudes de chaque personæ ciblé.
Une analyse de vos personæ et l’extrapolation de profils cible permet de déterminer le type de contenu, son approche, son discours et sa formulation.

Les métas ne sont pas mortes !

L’équation parfaite est la suivante : une page = une expression clé.

Ce mot ou expression clé est le centre du contenu de votre page et permettra de cadrer la démarche de référencement naturel.
Ensuite, il faudra développer le champ lexical propre à chaque contenu et définir des mots clés secondaires (plus ou mois proches sémantiquement de la thématique de la page) sur lesquels la page en question va pouvoir se positionner naturellement.
L’intégration des différentes métas (title et description) participe à renforcer la légitimité sémantique du contenu pour répondre à la requête d’un internaute.

Du contenu toujours plus spécialisé

Il n’y a pas de règle précise à respecter sur la typologie et la longueur d’un contenu SEO, et ce peu importe sa cible ou son type. Cependant, on note qu’une récurrence sur les thématiques favorise le trafic à long terme.

Les requêtes complexes de type « longue traîne » ou formulations verbales naturelles (liées à la recherche vocale) permettent aux nouveaux algorithmes Google de se positionner dans le sens de la rédaction. En effet, ces contenus sembleront plus naturels pour le moteur de recherche. Votre contenu doit donc se rapprocher d’un échange entre deux personnes :

 

  • l’internaute qui formule sa requête
  • le site web qui apporte une réponse précise et pertinente

Les recherches vocales sont également un bon exemple de requêtes dites à longue traîne, en effet, formuler une question à l’oral est plus naturel et sera donc plus précis pour le moteur de recherche. Il faut donc orienter son contenu vers des requêtes plus longues et ciblées pour atteindre ces nouvelles formes de recherche.

Globalement, nous estimons que 1500 à 2000 mots sont requis pour se positionner sur des requêtes concurrentielles.

Du contenu chaud suffisamment frais

En analysant les statistiques de trafic issues d’un site web, il est possible d’identifier quelles sont les thématiques à fort potentiel, puis d’extrapoler de nouveaux mots-clés à source de trafic qualifié à partir desquels rédiger d’autres pages de contenu est pertinent.
L’actualité et le contenu chaud sont aussi de bons moyens d’attirer le public, notamment depuis un blog spécialisé qui facilite aussi la publication simple et régulière de contenus.

Attention aux zombies

Une page zombie est une page qui ne rencontre pas de succès (peu de visites SEO sur 1 an, rarement consultée, mauvais ranking…), qui cumule des problèmes et créé du déceptif chez l’internaute. Ces pages sont néfastes à votre référencement naturel, il faut leur apporter un soin particulier pour ne pas voir votre ranking revu à la baisse.

Il est recommandé de les traiter rapidement, soit en améliorant le contenu et leur pertinence, soit en les désindexant (avec une redirection cela va de soi).

Balise et structure HTML, second pilier du SEO

Une structuration HTML adaptée ainsi qu’un travail d’optimisation des balises méta et headings reste optimal pour du référencement naturel en 2019.

Des métas optimales

Elles restent les premiers éléments découverts par vos visiteurs sur les pages de résultats du moteur de recherche. Des métas pertinentes et cohérentes engageront davantage l’internaute à cliquer sur votre résultat.

 

Focus sur les métas :

  • La balise Meta Title : doit contenir le mot-clé principal de la page et environ 70 caractères.
  • La balise Meta Description : doit appeler à l’interaction à travers les 250 à 300 caractères recommandés.

Les balises titre

Les balises Titres ou encore Hn d’une page web structurent le contenu en différents paragraphes facilement identifiables et assimilables. Elles permettent de structurer le contenu pour l’internaute afin de le rendre plus lisible, et facilitent la compréhension et la hiérarchisation des informations par le moteur de recherche.
Il est recommandé d’utiliser au moins les balises H1 et H2 mais également de respecter leur hiérarchie. En effet, chaque page doit comporter une balise H1 unique qui indique aux robots le sujet principal de celle-ci. Les balises suivantes qui décomposent le texte doivent être distribuées par ordre numérique croissant.

Les images, nouvelle tendance de recherche

La recherche par visuel est en constante croissance, notamment grâce à certaines applications (type Google Lens). L’objectif ici est d’offrir un résultat pertinent et performant sur ces requêtes ultra ciblées que sont les photos. Un internaute qui recherche via ce canal a des attentes encore plus précises car il a une idée préconçue du résultat.
Afin d’obtenir des résultats satisfaisants en référencement d’image, certaines règles sont à respecter :

 

  • Bien nommer ces images, en reprenant si possible le mot clé de votre page
  • Définir la balise <Alt> afin de renseigner au moteur de recherche et aux connexions bas débit le sujet de la photo
  • Précéder vos média par des balises titre, afin de simplifier la compréhension au moteur de recherche

L'enrichissement aux données structurés

Les données structurées ou microdonnées, nouveauté SEO 2018, sont très utiles pour enrichir le rendu d’un site sur les résultats affichés par votre moteur de recherche. C’est un balisage HTML particulier qui permet à Google de détecter ces contenus spécifiques à votre page, puis de les afficher sous forme de Rich Snippets directement dans les résultats de recherche.
En ce qui concerne le e-commerce, les données structurées sont utilisées pour afficher les prix des produits directement dans les résultats, faire apparaître les notations clients, ou encore la disponibilité du produit en stock.

Les données structurées sont également d’une grande utilité dans les recherches vocales (via assistant sur smartphone ou enceinte connectée). C’est une méthode de recherche en forte croissance : 1 milliard de recherches vocales en janvier 2019.

Ces données structurées sont également utiles afin d’atteindre la position zéro dans les résultats de recherche.

La position zéro est très utile pour l’internaute sur des requêtes précises et spécifiques : connaître la date de sortie d’un film, le nom de l’épouse d’un acteur ou encore la date de création de Google, il n’est plus nécessaire de cliquer sur un lien pour lire un article, le moteur de recherche affichera le résultat sur la page de recherche

Toujours plus haut, toujours plus vite

Votre temps de chargement a deux impacts : tout d’abord déception sur l’internaute qui n’aime pas devoir attendre sa recherche puis sur votre classement dans les résultats de recherche.

Alléger les pages

Avec des résolutions d’écran toujours plus hautes en définition, les médias visuels exigent des qualités HD (et donc volumineuses) pour une expérience utilisateur optimale. Cependant, attention au poids et au temps de chargement ! Il est essentiel de se mettre à la place de l’utilisateur et de trouver le bon compromis entre qualité visuelle et poids, afin d’obtenir un temps de chargement performant.

Diminuer les ressources

Second point impactant les temps de chargement, c’est l’utilisation des ressources nécessaires au bon fonctionnement du site web. Il est important d’optimiser celles-ci, en regroupant par exemple vos fichiers CSS ou JS, en améliorant les durées de mise en cache ou en exploitant des sprites CSS.

32 %
des visiteurs quittent le site lorsque le temps d'attente atteint 7 secondes
Graphique taux de rebond & temps de chargement

Les backlinks, troisième pilier du référencement naturel

Les stratégies de backlinks sont aussi importantes que celles liées au contenu : les liens entrants ne devront pas être établis au hasard, ils représentent le second critère de classement Google.

Appliquez une stratégie à vos liens

De bons liens entrants favorisent le classement d’un site dans les résultats Google. Les actions de netlinking nécessitent donc une approche stratégique spécifique : attention à la qualité et à la suroptimisation de vos liens !

La crédibilité et la notoriété du site référent, ainsi que le trafic qu’il est susceptible de renvoyer, représentent nombre de facteurs amenant à une sélection éclairée de backlinks.

 

Voici les principales options qui s’offrent à vous pour créer du lien :

  • La négociation de liens : en contactant un blog dédié à la même thématique que votre site pour proposer l’insert de liens vers votre site depuis ses articles.
  • Les articles invités : en rédigeant vous-même des articles sur différents blogs qui renverront vers votre site.
  • Le linkbaiting : en consacrant un budget à la création de contenus riches qui ont la capacité de générer naturellement des liens vers votre site de par l’intérêt qu’ils suscitent (vidéos, infographies, articles …)
  • Les annuaires : en plaçant des liens vers votre site sur des annuaires de référencement, en priorisant les supports spécialisés (attention à la qualité de l’annuaire sélectionné).

Des liens de qualité

L’utilisation de métriques comme le Trust Flow et le Citation Flow permettent d’évaluer un site ou un blog en fonction de son indice de confiance et de sa popularité.

Le Trust Flow permet ainsi d’analyser la valeur d’un site en mesurant la crédibilité de ses contenus. Si un lien renvoyant vers votre site web provient d’un autre site reconnu pour son sérieux, votre propre Trust Flow augmentera.

Le Citation Flow se concentre lui sur la popularité d’un site sans pour autant tenir compte de sa qualité. Si de nombreux liens pointent vers un site web, celui-ci sera considéré comme influent par les moteurs de recherche et affichera, de fait, un bon niveau de Citation Flow.

Globalement, vous pouvez considérer ces deux indicateurs pour sélectionner des sites, de préférence à même thématique, sur lesquels apposer vos backlinks. Assurez-vous également d’un bon niveau de trafic sur ces plateformes.

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux détiennent un taux de confiance élevé de la part des internautes, il est bienvenu d’intégrer des liens pointant vers votre site dans vos campagnes de community management.
Si ces liens n’influencent pas directement la position de votre site dans les pages de résultats des moteurs de recherche, ils participeront néanmoins à dynamiser votre trafic, et influenceront Google qui tiendra compte de cette activité.

En 2019, les bases du SEO représentent toujours un socle solide et pertinent pour organiser vos stratégies de référencement naturel. Il s’agit de s’organiser et de travailler point par point chaque axe décisif jusqu’à atteindre le niveau de performance souhaité :

 

  • Un socle technique approprié et fonctionnel
  • Une arborescence logique optimale tant pour l’internaute que pour le moteur de recherche
  • Des contenus informatifs et structurés
  • Une stratégie sémantique réfléchie s’appuyant sur des recherches
  • Des performances adaptées aux attentes du consommateur
  • Une expérience utilisateur intuitive et fluide
  • Une stratégie de backlinks qualitative et thématique

Si vous avez des questions ou des inquiétudes, n’hésitez pas à nous contacter afin de réaliser un audit de votre positionnement.

Julien Vaissier
Chargé de Projet Sud Ouest Publicité

Cet article pourrait aussi vous intéresser

smartphone usage français

Le Baromètre du Numérique 2018 vient de paraître ! Cette étude de référence pilotée par l’Arcep, le CGE et l’Agence du Numérique nous éclaire sur les équipements et usages numériques des français.

La régie Sud Ouest Publicité se voit attribuer le badge Google Partner Premier notamment grâce aux performances des campagnes Google Ads et à l’expertise des équipes. A quoi correspond vraiment le badge Premier Partner, quels sont les avantages pour les annonceurs ?

Google Partners est un programme mis en place par Google destiné aux agences publicitaires et professionnels du marketing digital, en charge de gérer des comptes Google Ads. L’attribution d’un badge Partner ou Premier Partner dépend des certifications obtenues par les employés de l’entreprise, le niveau d’investissement et la fidélisation des clients.

Quelles différences entre le badge Partner et le badge Premier Partner ?

Le badge Partner Premier est la plus haute certification accordée par Google à une sélection d’agences ou autres professionnels du web.

Chez Sud Ouest Publicité, les chargés de campagnes sont certifiés sur l’ensemble des produits Google Ads : Réseau de Recherche, Réseau Display, Mobile, Vidéo, Shopping. Chaque année, nos spécialistes repassent ces certifications pour rester à l’affût des nouveautés et proposer le type de campagne adapté à l’objectif du client.

En plus du badge, les entreprises peuvent bénéficier de spécialisations. Aujourd’hui, Sud Ouest Publicité dispose des spécialisations : Réseau de Recherche, Réseau Display et Mobile. En effet, grâce aux multiples campagnes créées pour nos annonceurs, nous avons développé des connaissances pointues sur ces produits spécifiques.

Travailler avec Sud Ouest Publicité, c’est :

 

  • 1 account manager de l’équipe dédié à votre campagne
  • Des experts formés et certifiés, qui connaissent tous les secrets de la publicité sur Google
  • 1 expérience forte et multi-sectorielle
  • 1 suivi au quotidien de vos campagnes
  • Des frais de gestion transparents valorisant le travail des experts
Pauline Niederst
Account manager Sud Ouest Publicité

Aujourd’hui internet fait partie de notre quotidien, 76 % de la population française se connecte tous les jours (source CREDOC, Baromètre du numérique 2017 – Population de 12 ans et plus).

Nos usages ont évolué et nous sommes de plus en plus nombreux à rechercher des informations sur un produit, des horaires d’ouverture ou une adresse de magasin sur Google. Le parcours d’achat passe par internet.

 

L’entreprise Chatauret qui fabrique et pose des portails et des clôtures pour les entreprises et les particuliers depuis 25 ans s’adapte aux nouveaux usages des consommateurs toujours plus connectés et plus mobiles.

 

Chatauret s’est déployé sur le digital avec la création d’un nouveau site et une campagne d’acquisition de trafic.

 

Créé par Sud Ouest Publicité et Yabawt, le site  répond à 3 objectifs :

1 - Générer des contacts qualifiés avec un nouveau site et une campagne Google Ads

Le site conçu pour développer les contacts qualifiés intègre un formulaire de contact sur la page d’accueil du site. Simple, le formulaire de contact distingue les particuliers des professionnels pour un meilleur traitement des demandes.

Un bouton d’appel est présent sur toutes les pages du site pour favoriser les contacts des internautes qui se connectent depuis leur mobile.

La campagne Google Ads est pilotée pour développer le trafic vers le site.

En 3 mois, le site a généré plus de 150 contacts, un résultat extrêmement positif et encourageant !

2 - Privilégier l'expérience utilisateurs

Le nouveau site de Chatauret a été pensé pour optimiser les conversions via les connexions mobiles, car chaque jour plus de la moitié des français se connectent à Internet depuis leur smartphone. Son design et ses fonctionnalités sont adaptés pour que les visiteurs du site puissent découvrir chaque service sur leur smartphone et contacter facilement l’entreprise.

3 - Capitaliser sur la confiance et développer l'image sur le dynamisme et l'innovation

Chatauret fabrique des portails en France depuis plus de 20 ans dans ses ateliers girondins. La proximité est un vrai atout pour les marques, il était important de mettre en avant ce savoir faire local sur le site.

Pour faire connaître l’étendue de la gamme de produits et de services et se différencier des autres fabricants : les diverses activités de l’entreprise sont mises en avant dès la page d’accueil ainsi que les services qui font sa force : maçonnerie et service après-vente.

“ Nous voulions que le site soit mis en ligne avant la Foire de Bordeaux, chez Sud Ouest Publicité et Yabawt, ils ont bien joué le jeu, Ça a tout de suite matché. Ils nous ont posé les bonnes questions et ça nous a rassuré

 

Arnaud Gilavert et Guillaume Grimblot,

Gérants de CHATAURET

Merci aux gérants de Chatauret pour le temps qu’ils ont consacré à cet échange.

Retrouvez Chatauret sur son site internet

Mis à jour de l'algorithme Google “Medic Update”

Google, formidable outil de recherche, est en constante évolution. D’après les équipes techniques de la plateforme, le moteur de recherche est mis à jour près de trois fois par jour !

Précisons également que Google ne communique jamais sur ces mises à jour. Tous les points évoqués ci-dessous sont des déductions issues de nos analyses.

Publié début août, cette mise à jour de l’algorithme de base de Google semble être l’une des plus importante de l’année. Elle a eu un impact significatif sur les sites qui traitent de la santé, d’où cette appellation “Medic Update” proposée par Barry Schwartz. Cependant, cela ne signifie pas qu’ils ont été les seuls à être impactés !

 

Après une rapide analyse, nous allons vous présenter ce que nous avons pu constater sur cette dernière mise à jour.

 

Voici un aperçu de Twitter provenant de l’équipe Google Search (n’hésitez pas à les suivre pour vous tenir informer : @serchliaison)  :

Capture d’écran du compte twitter de Google SearchLiaison

Google déclare qu’il n’y aura pas de correctif pour les pages les moins performantes touchés par cette “Medic Update”, ici l’objectif est de requalifier la pertinence de certaines page.

 

Il est également confirmé que cette mise à jour a été déployée à l’échelle mondiale et qu’elle a eu un impact sur tous les résultats de recherche, peu importe la langue ou la région.

La “Medic Update” semble viser les pages “Your Money Your Life”

 

Cette expression désigne les pages traitant des thématiques liés à l’argent, à la vie et ayant recours à :

 

  • Des transactions monétaires : informations de carte bancaire, données de compte bancaire…
  • Des informations personnelles : détails d’une pièce d’identité, données d’assurance, numéro de permis de conduire…
  • Des informations médicales et liées à la santé
  • Des informations financières : pages liés à des conseils financiers, informations judiciaires…
  • Des conseils de vie : pages à propos de l’achat d’un véhicule ou d’une maison, parentalité…

 

Ce sont en général des pages d’interaction ou des pages de qualification, n’ayant pas forcément d’intérêt SEO.

Quatre conseils pour travailler votre référencement

Google ne communiquant pas officiellement sur la manière dont vous pouvez corriger vos chutes de référencement, ils ont annoncé que le meilleur moyen de réaction était d’être concentré sur le E-A-T (Expertise : votre expertise sur le sujet traité –  Autorité : le fait d’être une référence sur une thématique – et Trust : la valeur de confiance de votre site) qui implique également une certaine qualité et pertinence pour votre site.

 

Si vous avez noté une baisse de trafic significative au mois d’août, ceci est peut être lié à cette “Medic Update”, voici quelques étapes à suivre pour analyser et récupérer votre classements organique.

1/ L’analyse

Nous vous recommandons d’utiliser un outil de suivi du référencement comme Google Analytics ou Ranxplorer pour vous aider à connaître vos positionnements sur les différents moteurs de recherche. La première étape de votre analyse se portera sur les mots clés qui ont perdu leur classement au cours du mois en question. Identifiez les et notez les tous.

 

Ensuite, notez sur quelles pages vos mots-clés sont ciblés puis analysez le contenu en fonction de sa qualité, de la densité des mots-clés ainsi que les liens internes.

2/ Rédiger du contenu frais

Afin de corriger la tendance, vous devez créer du contenu actualisé pour ces pages avec des liens internes stratégiques et une densité de mots clés précise. Un nouveau contenu aura pour effet d’attirer les bots de Google sur votre site, et donc une nouvelle analyse de votre site afin de le positionner. Une fois ce crawl effectué, le repositionnement de votre page devrait être effectif et permettra d’enrayer la perte de classement et le trafic vers votre site Web.

3 / Mettre en place des backlinks de qualité

Toujours sous-estimés aujourd’hui, les backlinks restent un des facteurs majeur du  monde du référencement. La mise en place de backlinks de qualité grâce à une stratégie adéquat vous permettra d’obtenir des liens plus pertinents pour votre univers sémantique, et donc une amélioration du ranking de votre page.

4 / Patience et régularité sont maître mot du SEO

La base d’une bosse stratégie SEO se base sur le contenu. Celui-ci doit être régulièrement mis à jour afin de tenir informé vos clients et prospects, mais également les moteurs de recherche. En effet, Google est friand de mises à jour !

 

Une régularité dans la production de contenu textuel vous garantit donc un passage régulier des robots sur votre site.

 

Il est important de noter également que le SEO est un processus long. Les résultats ne seront visibles que plusieurs mois après leurs applications, il vous faudra donc être patient !

Si vous avez des questions ou des inquiétudes, n’hésitez pas à nous contacter afin de réaliser un audit de votre positionnement.

Julien Vaissier
Chargé de Projet Sud Ouest Publicité

Hier s’est déroulé l’événement Google présentant les dernières innovations marketing développées par l’entreprise. Retour sur cette keynote présentée en Californie et suivie en direct depuis les bureaux de Sud Ouest Publicité.

C’est Sridhar Ramaswamy, « Senior Vice President of Ads & Commerce », qui lance cette édition en rappelant les valeurs de Google et l’objectif de ses publicités.

Les 3 mots-clés à retenir : Valeur – Transparence – Confiance. Google cherche à offrir une expérience toujours plus riche à l’utilisateur. Le moteur de recherche ne souhaite pas uniquement donner une information à l’internaute, il veut lui proposer les résultats qui l’aideront vraiment !

Valeur // Transparence // Confiance

Le Vice-Président a aussi mis l’accent sur la technologie de « Machine Learning ». Un apprentissage automatique qui a pour but d’aider l’internaute, de lui proposer un message personnalisé et de le rassurer.

La présentation s’est poursuivie avec les nouveautés de la plateforme YouTube. Nicky Rettke a rappelé les deux nouveaux types de campagne, déjà disponibles, qui permettent d’améliorer la visibilité et le taux de conversion : TrueView for Reach et TrueView for Action. Son conseil : coupler une audience de marché avec l’une de ses campagnes.

Autre nouveauté prochainement disponible : « Maximize lift bidding« , un type de campagne développé avec l’apprentissage automatique.

1,9 milliards d'utilisateurs/mois et 1 milliard d'heures de vidéos visionnées/jour sur YouTube

Côté Search, Anthony Chavez a présenté plusieurs innovations :

  • Responsive Search Ads : un nouveau format d’annonce déjà proposé sur certains comptes mais il faudra encore attendre plusieurs mois avant de pouvour voir ces dernières s’afficher dans les résultats de recherche en France. Elles permettent d’offrir 90% de texte en plus par rapport aux annonces actuelles.
  • Accelerated Mobile Pages : générer davantage de conversions grâce à des pages qui se chargent rapidement.
  • Et une nouvelle que tout le monde a applaudi : le suivi et l’analyse des conversions multi-appareils depuis Google Analytics pour comprendre davantage le comportent des internautes.

Pour les e-commerçants, le machine learning sera aussi utilisé via les Smart Shopping Campaign. De plus, les sites gérés sous Spotify n’auront plus besoin de passer par Google Merchant Center pour mettre en place leur flux produits. On trouvera également de nouveaux objectifs de campagnes Shopping : visites en magasin et acquisition de nouveaux clients.

3 personnes sur 4 se dirigent en magasin après avoir effectué une recherche sur Google

Les Local campaigns présentent une grande nouveauté. Il s’agit de campagnes qui se gèrent automatiquement, un peu comme les campagnes de promotion d’applications. L’annonceur, indique simplement une accroche, des éléments visuels et/ou une vidéo. Google Ads se charge du reste !

Enfin, les hôtels pourront choisir le type de campagne « Hotel Campaigns » pour maximiser les réservations en ligne.

La keynote s’est terminée sur la nouvelle marque Google Marketing Platform qui rassemble de nombreux produits Google. On a hâte de tester l’outil Display & Video 360 qui permettra de créer des publicités, gérer des campagnes et suivre les performances de manière simplifiée.

En bref, une keynote riche en informations présentée par des experts Google, digne d’un show à l’américaine.

Pauline Niederst
Account manager Sud Ouest Publicité

Zoom sur les mobinautes

La vitesse de téléchargement des sites n’est plus une option. Pour répondre aux nouveaux usages, Google pousse à proposer aux internautes des sites de plus en plus rapides à télécharger.

En 2017 les requêtes mobiles sur Google dépassent les requêtes ordinateurs¹.

9,3 millions de français ont déjà effectué un achat à partir de leur mobile, soit 25 % des mobinautes².

Or la vitesse de téléchargement influence directement la fréquentation des sites, la perception de l’utilisateur et les performances commerciales.

Une visite sur 2 est abandonnée au-delà de 3 secondes de chargement en connexion 3G³. Et chaque seconde perdue représente 12% de conversions en moins sur le site₄. Google publie une infographie de conseils et best practices pour franchir les obstacles et prendre de la vitesse sur mobile. A vos marques…

Sources :
¹. Données internes à Google, France, 2017
². Médiamétrie. Observatoire des Usages Internet – 1er trimestre 2017, France (Ensemble des individus 11 ans et plus)
³. Données internes à Google
₄. Étude Ipsos/Google, Shopping on Mobile, sur l’utilisation des applis et sites mobiles auprès des 18-64 ans, France, 2016.

Demande de devis