horloge

Temps de lecture : 4 minutes et 50 secondes

ampoule

A lire : Médias, attention, la consommation mobile a complètement changé... – Meta-Media

Les recommandations de Google Chrome ont été multipliées par 20 en un an. Elles sont devenues aussi importantes que celles de Twitter sur mobile.

Un mobinaute plus engagé dans l’info et plus loyal que l’internaute : sur mobile, révèle Chartbeat, le lecteur « scrolle » la home page presque autant que sur ordinateur, mais surtout y passe en moyenne 40% plus de temps (22 secondes contre 16) et son taux de clic y est 20% plus important.

planete

Publicité et marketing

Programmatique : les régies de France Télé, M6 et TF1 lancent un standard techno commun – CB News

La communication de la région de FranceTV sur le sujet.

YouTube : Google lance un nouveau format de publicité vidéo verticale – Presse-Citron

Que retenir de l’édition 2018 du salon du marketing digital Dmexco en Allemagne ? Ce qui est In, ce qui est Out. Le résumé de Digiday, en anglais.

Amazon se lance dans la publicité depuis début septembre. Ses résultats de recherche accueillent désormais des publicités d’annonceurs, y compris des annonceurs qui ne vendent pas de produits sur Amazon – NYT, en anglais

Brand content : aufeminin s’associe à l’Oréal pour « L’info du jour » sur Alexa – CBNews

Display: Pourquoi nous devrions tous faire l’éloge de la bannière – La Réclame

point

Le saviez-vous ?

Mobile (encore) Les Français sont de plus en plus nombreux à acheter sur mobile. En 2018, 17 millions de Français achètent sur mobile, soit 26% de la population. Ce chiffre est en forte croissance : +24%. –  Mobile Marketing association

Mobile (toujours). Le nombre d’utilisateurs de smartphones dans le monde devrait franchir le cap des 3 milliards cette année – VentureBeat

Vieille digitale réalisée en collaboration avec l’équipe de la rédaction du journal Sud Ouest.

horloge

Temps de lecture : 6 minutes et 20 secondes

flash

MUST READ

flash

« 20 ans après Google, où en est l’information ? », brillant billet de Benoit Raphael, publié sur LinkedIn.

« L’industrie de l’information se trouve à un stade comparable à l’industrie agro-alimentaire il y a 20 ans. (…) Il y a une illusion de trop plein d’informations. Il y a surtout énormément de bruit, de contenus répliqués, de notifications inutiles qui nous font perdre notre temps. (…) D’où le besoin de modèles résilients (plus de valeur, moins de coûts, moins de production ou en tout cas moins de gaspillage), de circuits courts (locaux ou facilitant les rencontres physiques) qui impliquent les lecteurs et expliquent comment se fabrique l’information, ou plus de circuits imbriqués. (…) Et surtout : des modèles qui stimulent l’écosystème : qui garantissent et nourrissent la diversité de l’information, la co-existence des points de vue opposés.

loupe

Initiatives

Moins de médias locaux, c’est moins de cohésion sociale, à commencer par la baisse de participation aux élections  Slate

Une équipe de recherche de Stanford a étudié une centaine de communautés de 20.000 à 30.000 habitantes et habitants, en se basant sur plus de 16.000 articles de journaux, radios et télévisions locales.

planete

Publicité

Facebook améliore son ciblage d’intentionnistes dans le secteur du voyage aérien

Facebook lance Flights Ads, un nouveau produit publicitaire dédié aux compagnies aériennes – Offre Media

Un modèle de souscription à la commercialisation : Mondadori MediaConnect déploie un système de vente d’espace presse qui permet aux agences média de construire un plan média en disposant, de façon forfaitaire de l’ensemble de l’offre espace presse du groupe Mondadori. – Offre Media

Taboola et MSN organisent le Native Advertising Day le 10 octobre – OffreMedia

Brand Content Institute lance la première édition des Trophées Brand Content Stratégique – OffreMedia

point

Le saviez-vous?

En un an, 44% des 18-29 ans aux États-Unis ont supprimé l’application Facebook de leur mobile, selon l’institut indépendant Pew Research Center. – Stratégie

Le mobile est en train de supplanter les autres médias pour informer les Français. En juillet 2018, 41,2 millions d’internautes ont visité au moins un site ou une application d’actualités, soit 65,6 % de la population française. Un tiers de ces visiteurs (36,8 %) l’a fait chaque jour. – Mobile Marketing

Confiance et Fake News : près de la moitié des Français accusent les médias de les induire en erreur selon un sondage Ipsos – MetaMedia

Vieille digitale réalisée en collaboration avec l’équipe de la rédaction du journal Sud Ouest.

horloge

Temps de lecture : 8 minutes et 45 secondes (mais bien investies, promis)

flash

Must read

Tendances : 10 choses à retenir de l’été 2018 (Par MetaMédia, cliquez)

Et un autre résumé de l’été ici (Fred Cavazza)
Les deux sont complémentaires –

ampoule

Innovation

Ca bouge sur WhatsApp

WhatsApp s’ouvre aux chatbots (TheChatBotFactory)
En réalité, Facebook (propriétaire de WhatsApp) explore ici le business model de WhatsApp pour les entreprises.

téléphone

Réseaux

LinkedIn  veut se faire une place dans le monde du journalisme.


LinkedIn recrute :  ces journalistes sont d’abord chargés de la curation des deux millions de contenus partagés quotidiennement sur le réseau social. « On essaye de faire remonter à la surface les publications qui ont le plus de pertinence pour nos membres ». (Les Echos)

planete

Publicité

Qui sont les principaux acheteurs en programmatique du marché français ? (MobileMarketing)

Tendance

Que ce soit synonyme d’effort, d’épanouissement personnel ou de bien-être et cosmétique, la fatigue comme tendance de communication pour les marques, on y croit… Et comme on n’est pas fatigué, on peut lire l’article de l’Observatoire Influencia qui décrypte ce nouvel argument de vente.

point

Le saviez-vous ?

Les sites des médias ont connu une forte poussée d’audience cet été sur le format AMP. (Offre Média)


Remarque :
A Sud Ouest : Une moyenne de 3.8M de pages vues entre janvier et juin 2018 puis en juillet=>  7M soit +84%, et août => 6.5 M soit +70%. 


Cependant, comme l’indique Digiday, des éditeurs commencent à se poser la question de l’intérêt de ce format.  Selon une étude de Chartbeat pour The Daily Beast, un tiers seulement des éditeurs seraient satisfaits des AMP.

Aux Etats-Unis, les « cord-cutters » (les gens qui choisissent de résilier leur abonnement à la télévision payante, pour privilégier les services de vidéo à la demande) sont de plus en plus nombreux. La Tribune. [Mais vous le savez déjà si vous avez lu la synthèse MetaMédia. Si c’est pas fait, je me répète, vous devriez]

Agenda et bons plans : Google inclut désormais des suggestions personnalisées dans la recherche d’événements locaux (Le Blog du Modérateur)

Facebook teste une nouvelle fonctionnalité : « choses en commun » (pour vous rapprocher de personnes étrangères à votre réseau mais avec qui vous avez des choses en commun.) (Le Siècle Digital)

En faisant du Lazy Loading une fonctionnalité de son navigateur Chrome, Google pourrait accélérer le web. (Presse Citron)

Vieille digitale réalisée en collaboration avec l’équipe de la rédaction du journal Sud Ouest.

Après avoir exploré les “nouveaux” outils collaboratifs dans notre article précédent, intéressons nous à une autre bonne intention pour cette rentrée:

C'est décidé, je m'active sur les réseaux sociaux professionnels !

Nos sursauts nerveux à la lecture de cette rengaine souvent vite abandonnée cachent une réalité universelle : comme la salle de sport ou les patchs nicotiniques, nos belles intentions socio-digitales retombent rapidement comme un soufflé, vite démotivées par le temps “gaspillé” à, par exemple, remplir notre profil. Reconnaissez-vous le “Encore un effort, votre profil est rempli à 42%” laborieusement atteint?

 

En revanche, si on donnait un peu plus de sens à notre utilisation professionnelle des réseaux sociaux, le temps perçu comme perdu deviendrait au contraire un investissement d’efficacité professionnelle.

 

Ce sont exactement ces éléments porteur de sens que nous donne le baromètre 2018 Impact des réseaux sociaux sur l’acte d’achat en B2B. Cette étude a été réalisée par le UserLab de l’agence digitale Intuiti en collaboration avec La Poste Solutions Business, et a permis de dégager pour la première fois en France, les tendances du social selling par les pratiques et les attentes des fonctions dirigeantes d’entreprises françaises. (Lien vers le baromètre complet en bas de cet article)

 

Premier constat, l’usage des réseaux sociaux dans un cadre professionnel arrive dans une période de maturité puisque 68% des professionnels interrogés datent leur premier usage dans les 6 dernières années (dont 38% entre 1 à 3 ans). Les pros sont sur les réseaux, vous savez ce que vous avez à faire dans les 10 prochaines minutes si ce n’est pas votre cas.

D’accord mais sur quelle plateforme?

Le grand vainqueur des réseaux professionnels demeure Linkedin avec 69% des usages, suivi de Facebook et Twitter. On remarque que les directions digitales utilisent beaucoup plus Twitter car ils recherchent en particulier de la veille métier, des infographies et des articles de la presse spécialisée.

D’accord mais pour y faire quoi?

Le principal objectif de son utilisation est, pour 63% des répondants, faire connaître son entreprise. Seuls 28% des professionnels les utilisent pour réaliser de la prospection commerciale et 27% pour découvrir de potentiels fournisseurs et partenaires. 

Hervé Leroux
Chief Digital Marketing Officer Capgemini France, expert en social selling consulté pour ce baromètre:
" Les entreprises qui ne l’ont pas encore intégré vont rater le virage de la vente personnalisée. D’ici 2020 nous aurons repensé les techniques d’inbound marketing, le social retargeting viendra se substituer au bon vieux emailing. "

Les réseaux sociaux apparaissent comme un outil complémentaire de sourcing et de contact. En 2018, une majorité des professionnels (64%) utilisent les réseaux sociaux pour trouver des contacts ou des informations.

En commençant à toucher du doigt les possibilités qu’offrent ces outils digitaux, nous en sommes tous convaincus, l’impact des réseaux sociaux sur l’acte d’achat va croître. En tous cas, c’est que pense 76% des professionnels interrogés, même si ce n’est pas encore une réalité.

 

Les attentes du client B2B que nous sommes, s’attardent sur des contenus de qualités, qui apportent information et formation, veille et actualité. Il est aussi intéressant de lire un article sur le fonctionnement d’une blockchain que d’apprendre la mutation de poste d’un de nos fournisseurs ou clients surtout si ces infos sont accessibles au même endroit sur un fil d’actualité.

 

Nous en sommes convaincus, mais Sylvie Lachkar, Global Digital Transformation Network Lead SAP et experte social selling en témoignage pour ce baromètre, nous le confirme: “57% des répondants affirment accepter les demandes de contact émises par des prestataires actuels ou potentiels. Ce chiffre doit être une révélation ! Il montre que les réseaux permettent de créer une proximité voire une intimité, impossible à obtenir par téléphone avec un client que l’on ne connaît pas.”

 

Nous tenons peut être le sens de ces réseaux sociaux: replacer l’humain dans nos échanges et nos pratiques professionnelles en lui donnant plus de place, plus de temps et plus d’échanges réels. Ce qui s’applique aussi bien dans nos méthodes collaboratives que dans nos relations à l’autre, clients, confrères ou partenaires.

Retrouvez le baromètre complet en le téléchargeant sur sa page dédiée.

horloge

Temps de lecture : 7 minutes et 13 secondes

ampoule

Pour les Gafa, les contenus valent de l’or

Cet article d’Ina Global analyse la ruée des géants du web, qui ne veulent plus être seulement des plateformes, mais aussi des producteurs de contenus, notamment vidéo.

Le rôle originel d’intermédiaire a conduit ces différentes structures vers une stratégie d’intégration horizontale (…) Ce développement stratégique est par ailleurs rendu possible par une autre caractéristique commune au GAFA : leur maîtrise des données et des algorithmes. (…)

  • En proposant des contenus audiovisuels spécifiques, les GAFA témoignent du même désir de valoriser l’attractivité de leur plateforme, de leurs services et de leurs produits.
  • En proposant des contenus audiovisuels spécifiques, les GAFA témoignent du même désir de valoriser l’attractivité de leur plateforme, de leurs services et de leurs produits.
  • L’objectif final pour chacune de ces entreprises étant de devenir l’interface universelle pour les utilisateurs d’internet, en proposant un écosystème complet.

Toutefois, les stratégies poursuivies par ces plateformes lorsqu’elles se lancent dans la production de contenus audiovisuels ont évolué au fil du temps.

planete

Publicité 

Nouveaux formats​ :

Advideum (Prisma Media) dévoile deux nouveaux formats vidéo. «Memory» affiche le logo ou le packshot d’une marque pendant deux secondes une fois que l’utilisateur a «skippé» la publicité. «Drag & Shop» permet de placer directement le produit présenté dans le pré-roll dans un panier et d’être redirigé sur la page du produit sur le site e-commerce de la marque. (CB News)

Vidéo :

  • Google renforce l’accompagnement des créatifs avec le lancement d’une Creative Suite pour Youtube (Offre Média)​
  • « Google Ad Manager », ça vous dit quelque chose ? Google refond ses marques publicitaires (CB News)
  • Fonctionnalité «Time-in-view» : de nouveaux indicateurs de durée d’exposition sont désormais disponibles (Offre Média)

Sport :

La Coupe du Monde va générer 2,4 milliards $ d’investissements publicitaires (CB News)

Le « temps mobile » dépasse le « temps télé » aux USA

Selon une étude réalisée par eMarketer, le temps quotidien moyen consacré au mobile devrait atteindre 223 minutes (près de 4 heures) et ainsi dépasser les 222 minutes consacrées à la télévision.
A l’horizon 2020, la différence sera encore plus marquée avec 229 minutes pour le temps « mobile » contre 219 minutes pour la TV.

Vieille digitale réalisée en collaboration avec l’équipe de la rédaction du journal Sud Ouest.

horloge

Temps de lecture : 7 minutes et 48 secondes

ampoule

MediaSquare lance une offre Digital Ad trust pour ses sites

A lire sur CB News: Première traduction d’envergure de la labellisation « Digital Ad Trust » des sites médias, la place de marché MediaSquare issue de la fusion récente d’Audience Square et de La Place Media, lance une offre spécifique au label.

La pub, ballon d’or de la Coupe du Monde de foot

La Coupe du Monde de football en Russie devrait générer 2,4 milliards de dollars d’investissements publicitaires en 2018, selon une étude Zenith (Publicis Media). Comme le précise l’article de CB News, comme toujours, l’événement profitera « principalement » à la TV, « mais son rayonnement bénéficiera également à l’ensemble des supports media », assure Zenith.

« Les données ne dorment jamais »

Infographie: 1 minute sur Internet en 2018

Domo publie tous les ans une infographie qui résume les chiffres clés d’Internet. Elle permet de visualiser facilement la masse de données générées chaque minute. Pour son édition 2018, Domo a décidé d’innover : plusieurs infographies ont été conçues. Vous pouvez ainsi retrouver les statistiques majeures de la tech, des médias, du retail, des finances, du tourisme et des réseaux sociaux. (Le Blog du Modérateur)

planete

Publicité

A lire absolument : sur Petit Web : « Le plus grand challenge de la publicité digitale, c’est le contexte », dixit David Shing, digital prophète d’Oath.

« Il faut créer des expériences humaines pour rétablir la confiance, et incarner le calme dans le chaos. Je suis par exemple devenu adepte des longs formats sur le web. Comme une réaction à la sur-sollicitation des réseaux. Je pense qu’il y aura d’un côté des contenus longs, cousus main, et de l’autre de la publicité automatisée, dans sa création et son mode de diffusion. Au slow journalism va correspondre une slow advertising. »

 

Pinterest lancera son offre publicitaire en France cet été. (Le journal du Net)

point

Le saviez-vous ?

Mozilla est en train de développer un navigateur web qui sera entièrement contrôlé par la voix. On pourrait demander à « Scout » de nous lire n’importe quelle page web. (Business Insider en anglais)

 

Twitter facilite l’accès aux médias sur son application mobile. Certaines parties des applications Android et iOS vont être réorganisées, pour mieux mettre en avant les contenus presse. (Le Blog du Modérateur)

Est-ce que vous savez ce qu’est l’obfuscation ?
C’est le fait de brouiller ses traces numériques pour mieux embrouiller les plateformes. Explication par l’ADN

 

La version payante de YouTube Music débarque en France
Le service est déployé en France, en Espagne, en Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni pour le prix de 9,99 euros par mois. CB NEWS

 

Instagram lance une nouvelle appli de vidéos au format long et entre ainsi en guerre contre YouTube et Snapchat. Appelée « IGTV », elle permet aux utilisateurs de publier des vidéos allant jusqu’à dix minutes. (Business Insider)

Vieille digitale réalisée en collaboration avec l’équipe de la rédaction du journal Sud Ouest.

horloge

Temps de lecture : 2 minutes 49 secondes

L’iPhone va compliquer le pistage publicitaire du réseau social et tâchera d’en limiter l’usage. Des nouveautés taillées sur-mesure contre Facebook. (Le Figaro)

Apple ne s’en cache plus. Trop imprudent sur les questions de vie privée, prêt à tous les subterfuges pour garder ses utilisateurs captifs, Facebook est devenu pour lui un danger. À l’occasion de l’ouverture de sa conférence de développeurs lundi (WWDC), le fabricant de l’iPhone a durci le ton contre le réseau social. Son navigateur Internet Safari bloquera bientôt les modules qui permettent à Facebook de pister la navigation des internautes.

planete

Publicité

Facebook lance des formats publicitaires destinés aux marques et aux particuliers pour son Marketplace. Pour l’instant les publicités ne sont accessibles qu’aux Etats-Unis, Canada, Nouvelle-Zélande et Australie. Facebook ne confirme pas de déploiement généralisé, mais on peut facilement imaginer que ce soit le cas. (Le blog du modérateur)​

point

Le saviez-vous ?

Les BATX, vous connaissez ? Le Siècle Digital explique ce que c’est.

 

Et Ant ? Ant est la plus grosse levée de fonds de l’histoire. La société serait valorisée 150 milliards de dollars avant une entrée en Bourse dans quelques mois. Elle exploite le système de paiement en ligne et mobile Alipay lancé par Alibaba (La Tribune)

smiley
ampoule

Très riche réflexion du Cahier tendances de Méta-Média sur « la tension perceptible entre la technologie et les humanités, dans l’entreprise, comme dans la société ? Ne serait-ce pas le bon moment, pendant qu’il est encore temps, de voir comment replacer l’homme et le vivre ensemble au centre du jeu numérique » ?

Vieille digitale réalisée en collaboration avec l’équipe de la rédaction du journal Sud Ouest.

La vidéo représentera 82% du trafic Internet des particuliers en 2021

 selon les prévisions du dernier Visual Networking Index de Cisco

Elle représente déjà 73% en 2016 et continue de progresser chaque année.

Fin février 2017, Google a annoncé que YouTube venait de dépasser un milestone : chaque jour, plus d’un milliard d’heures de vidéo sont visionnées sur YouTube (plus de 114 000 ans).

Le marketing vidéo est aujourd’hui stratégique pour faire émerger votre marque, interpeller vos prospects, délivrer un message dynamique et viral, renforcer la confiance…

 

Dans cet article, découvrez les 5 bonnes raisons de sauter le pas !

1. L’usage : 63% des internautes regardent une vidéo tous les jours

Infographie Vidéo

Tutos, MOOC, musique, sport, information… chacun cherche et retrouve ses centres d’intérêt sous forme vidéo.

2. L’intégration dans le nouveau parcours d’achat

Le web a modifié en profondeur le parcours d’achat. Là où le schéma marketing suivait 3 grandes étapes (stimulation, comparaison, achat), on observe aujourd’hui 2 étapes supplémentaires :

 

  • stimulation, envie, besoin
  • recherche, le fameux ZMOT (Zero Moment Of Truth), 90% des français passent par cette étape en se rendant sur les forums, les blogs, les réseaux sociaux, les comparateurs…
  • comparaison
  • achat
  • partage d’expérience, l’UMOT (Ultimate Moment Of Truth), le moment où le client va commenter son expérience produit sur le web (réseaux sociaux, blogs, avis clients,…). Cette dernière et nouvelle étape influence fortement les futurs consommateurs dans leurs recherches.

 

La vidéo joue un rôle primordial à toutes les étapes de ce nouveau parcours d’achat.

Avant l’achat elle permet de susciter l’envie (spot publicitaire par exemple), pendant la phase d’achat elle rassure sur l’utilisation du produit (tuto par exemple) et enfin après l’achat, pour le partage sur les réseaux sociaux, avis et témoignages client.

3. L’efficacité

Au delà de son pouvoir mémoriel, on retient 20% de ce qu’on entend, 30% de ce qu’on voit, 50% de ce qu’on entend et voit, la vidéo optimise votre référencement SEO et votre quality score Google. Elle est également la reine des réseaux sociaux.

 

Grâce à la vidéo vous captez différemment l’attention des internautes, elle vous permet de diffuser des informations de manière ludique, concrète et détaillée. Vous pouvez également faire témoigner vos clients, salariés, fournisseurs, sous forme vidéo et ainsi donner une image positive de votre entreprise.

 

Vous gagnez immédiatement l’intérêt, la confiance de vos cibles et faites passer efficacement vos messages.

4. L’avènement de la vidéo programmatique

Le terme de vidéo programmatique désigne l’achat d’espaces publicitaires vidéos s’opérant de manière automatisée et passe essentiellement par des processus de RTB.

 

Aujourd’hui la plupart des annonceurs s’accordent à dire que la vidéo programmatique va devenir aussi importante que la télévision dans les 5 années à venir. Une étude réalisée par l’IAB (European Programmatic Market Sizing 2014) indique  que sur les 300 marques interrogées, 2/3 d’entre elles envisagent de transférer le budget alloué à la télévision vers la vidéo en ligne.

De plus, à la différence des leviers traditionnels, pour lesquels il est nécessaire d’investir un budget important pour être visible, le display vidéo permet un ciblage personnalisé et donc une efficacité réelle dès les premiers euros investis.

5. Au coeur d’une stratégie de contenu efficace

Aujourd’hui,  la majorité des consommateurs passent la plupart de leur temps devant leur mobile et visionnent des vidéos chaque jour.  Compatible et accessible depuis l’ensemble des supports digitaux, mobile compris, la vidéo s’avère incontournable pour votre stratégie de contenu. Virale, dynamique, facilement mémorisable, ludique, elle renforce la pertinence de vos messages et crée une relation de proximité avec vos cibles.  La vidéo apporte un côté humain, primordial dans une relation client efficace.

Plébiscitée par les internautes, la vidéo est au coeur des stratégies marketing, en BtoB comme en BtoC. Plus vivante qu’un texte ou une image, la vidéo permet de faire passer efficacement un message maîtrisé. Elle s’inscrit parfaitement dans une stratégie de communication efficace et ciblée, que ce soit en display programmatique, sur les réseaux sociaux, sur You Tube…

 

Pour autant elle nécessite une réalisation de qualité afin de crédibiliser votre marque et gagner la confiance de vos futurs clients.

Le Pôle Audiovisuel de Sud Ouest Publicité primé au Festival du Film d’Entreprise de Mérignac

Pour sa deuxième année de participation, Sud Ouest Publicité a remporté 5 trophées (sur 6!)

 

La régie Sud Ouest Publicité est fière de toute son équipe Audiovisuelle et tous ceux qui ont collaborés sur ces projets pour leur investissement et leur professionnalisme.

 

 

Et comme nous avons appliqué à nous même ces bonnes pratiques, découvrez le Pôle Audiovisuel de Sud Ouest Publicité en vidéo

horloge

Temps de lecture : 7 minutes et 55 secondes

ampoule

Sources de trafic sur mobile : Google désormais devant Facebook

Les dernières données communiquées par ChartBeat (en anglais) montre qu’un plus grand nombre d’internautes mobiles accèdent désormais directement aux sites des producteurs de contenus davantage qu’en redirection depuis les réseaux sociaux

« Aussi longtemps que nous pouvons nous souvenir … lecteurs mobiles = lecteurs sociaux, où quelqu’un sur mobile a probablement trouvé votre contenu sur Facebook. Nos dernières données montrent que ce n’est plus le cas. »

Autrement dit : les médias dépendent de moins en moins de Facebook. (Presse Citron)

Les nouvelles données de Chartbeat montrent que (depuis que les changements d’algorithme de Facebook) :
1° Pour la première fois, le trafic mobile direct sur site a dépassé les apports Facebook.
2° Le trafic global mobile vers les sites d’éditeurs n’a pas diminué – il est resté stable.
3° Les recommandations Chrome Mobile pèsent énormément sur cette tendance
Sources : NiemanLab, Le Blog du Modérateur

Les grandes tendances 2018

💡 L’analyse de Mary Meker (célèbre investisseur américaine), très attendue chaque année (à retrouver en intégralité en anglais):
Résumé très complet sur Recode en anglais :
L’ère du mobile fait place à celle du domicile. Pour la première fois, la croissance des smartphones s’est interrompue en 2017. A contrario, les ventes d’assistants numériques domestiques contrôlés par la voix (Amazon Echo, Google Home…) décollent.
Le chiffre d’affaires du commerce électronique continue d’augmenter (+16% aux Etats-Unis en 2017), de même que la part de marché d’Amazon (28%).

 

La part d’attention médiatique de la presse écrite est restée stable à 4% (elle a cependant diminué de 40% depuis 2011), alors que le déclin de sa part dans les investissements publicitaires s’est accéléré (de 12% à 9%). Dans le même temps, les investissements publicitaires sur mobiles sont passés en un an de 21% à 26% du marché publicitaire total mais sont toujours inférieurs au rôle joué par les mobiles dans les pratiques médiatiques des consommateurs. Le mobile, c’est 7 milliards de dollars en opportunité manquée en 2017 (précise FrenchWeb)

 

👫 Tendance, toujours : Facebook n’est plus le réseau/média social préféré des adolescents selon une étude du Pew Research Center : Teens, Social Media & Technology 2018. Facebook est assez largement devancé par YouTube, Instagram et Snapchat.

 

👉 A savoir aussi : le réseau Reddit (à découvrir ici) dépasse Facebook et devient le troisième site le plus fréquenté aux USA (blog du Modérateur). Ce n’est pas rien. Pourquoi ? C’est bien expliqué ici par L’ADN.

Google Maps

Les tarifs du service de cartographie de Google s’envoleront le 11 juin : voici 11 solutions de mapping pour faire sans (Journal du net)

smiley

Comment Instagram choisit-il l’ordre dans lequel s’affichent les publication sur votre timeline ?

Le réseau social a dévoilé les critères retenus par son (nouvel) algorithme pour filtrer votre timeline. C’est un algorithme qui met en avant les contenus que les utilisateurs pourraient le plus apprécier — et la règle s’applique aussi aux publicités.
Le réseau social utilise les « intérêts », la « récence » et les « relations ». Détails sur Numerama.

planete

Publicité

RGPD : le le Syndicat des régies internet s’inquiète de la baisse des achats via les outils publicitaires programmatiques de Google
Selon le SRI, « la mise en œuvre stricte du RGPD par Google, couplée à sa non-interopérabilité avec les outils de transmission des Consent ID (comme le Framework IAB) » a-t-elle ainsi entrainé une « coupure massive » des bid requests venant de Doublick Bid Manager (DBM), la plateforme d’achat programmatique de Google. (CB NEWS)

 

Google France renforce les ponts et le retargeting entre les requêtes search et la publicité sur YouTube (Offre Media)
Le dispositif, lancé depuis plusieurs mois aux USA, aurait multiplié par 2 les conversions d’après Google.

 

Enjeux de certification : la fraude publicitaire atteint de nouveaux sommets et coûte désormais plusieurs milliards de dollars, affirme un rapport d’un chercheur de premier plan de l’industrie publicitaire. (ZDnet)

 

A quoi ressemblera le publicitaire de 2020 ?
La nouvelle frontière des « communicants » tient à « la défense de l’identité des marques » et à « l’accompagnement des annonceurs dans la gestion de leurs actifs immatériels.
La force des groupes réside dans leur capacité à penser, implémenter, mesurer, optimiser, de manière intégrée, des expériences sur tous les points de contacts physiques et digitaux, en mobilisant l’ensemble des disciplines, leviers et technologies du marketing, des plus anciennes aux plus récentes, du design de packs au CRO. (L’ADN)

 

Apple envisagerait de lancer un nouveau réseau publicitaire sur mobile. Selon le Wall Street Journal, le géant tech aurait déjà discuté de ce sujet avec Pinterest et Snap Inc. (Business Insider)

point

Le saviez-vous?

Vous pouvez (presque) oublier vos mots de passe (enfin, pas encore). Google vient d’annoncer le lancement de la version 67 de son navigateur Chrome. Cette dernière mouture résout des problèmes de sécurité, facilite le développement d’applications en réalité virtuelle ou augmentée et ambitionne d’en finir avec les mots de passe. Clubic

 

Apple va enfin introduire des « notifications groupées » sur iPhone avec la prochaine génération de son système d’exploitation, iOS 12, qui sortira cette année. (Business Insider)
Les notifications groupées optimisent l’espace de votre écran en rangeant les nouvelles alertes selon leur contenu et l’appli concernée; c’est une fonctionnalité avec laquelle les utilisateurs d’Android semblent déjà familiers.

Vieille digitale réalisée en collaboration avec l’équipe de la rédaction du journal Sud Ouest.

horloge

Temps de lecture : 4 minutes 47 s

main

Initiative PQR

Sud Ouest : la blockchain pour mieux répondre au RGPD, interview de Guillaume Vasse à Ad-Exchange

A propos de la voix

Les interfaces vocales vont devenir un outil central de la relation client, prédit Laurent Habib, Président et Fondateur de l’agence Babel. Elles vont surtout incarner un changement radical dans la façon dont l’individu accède à internet : à terme, la moitié des connexions seront gérées par des interfaces vocales. (L’ADN) Pour lui, c’est clair : les marques qui ne se préoccupent pas du sujet dès aujourd’hui risquent de mourir.

A propos de l’intelligence artificielle

Un rapport de McKinsey Global Institute (en anglais) prédit que les entreprises qui ont déjà pris une longueur d’avance dans l’intelligence artificielle (Alibaba, Alphabet, Amazon, Baidu, Microsoft, Tencent…) seront quasiment irrattrapables par leurs concurrentes dans ce domaine.

Sur ce sujet aussi : la présentation de l’intelligence artificielle du groupe Publicis, via une plateforme, simplifiée et accessible à tous. (L’ADN)

planete

Publicité

Ce que la publicité native peut apporter aux marques, retailers et éditeurs. (Ad-Exchange)
Les publicités native augmenteraient de 18% l’intention d’achat par rapport aux bannières standards.

point

Le saviez-vous ?

Netflix pèse désormais plus lourd que Disney en capitalisation boursière (Le Figaro)

Pravda. Vexé par la couverture médiatique de Tesla, Elon Musk veut créer une plateforme pour noter les journalistes et les médias. (Mashable)  🤔

RGPD : Facebook, Google et Intel disent que la nouvelle loi européenne sur la protection des données est si stricte qu’elle pourrait tuer les innovations comme les voitures autonomes. (NYT, en anglais)

Vieille digitale réalisée en collaboration avec l’équipe de la rédaction du journal Sud Ouest.

Demande de devis