La dernière vague de l’étude d’audience de la presse en France, One Next, est parue le 14 avril. One Next mesure l’audience de la presse dans toutes ses versions, papier et numériques.

  • Des audiences numériques en forte croissance

96,2 % des Français lisent chaque mois au moins une marque de Presse soit 50,8 millions d’individus.

Les lectures de la Presse en numérique représentent plus de deux tiers des lectures des marques de Presse (72%). Le mobile est aujourd’hui le support le plus utilisé (49%), suivi par la version papier (28%), devant l’ordinateur (14%) et la tablette (9%).

 

La presse quotidienne régionale est lue par 43,5 millions de lecteurs. 29,8 millions de Français la lisent en version papier et 34,4 millions en versions numériques (sites et applications). Une audience numérique en hausse de 7 % par rapport à l’année précédente.

 

Le Figaro est la première marque de presse en France avec plus de 28 millions de lecteurs en versions papier et numérique. Une audience fortement digitalisée avec 26 millions de lecteurs sur le site et l’application et 7 millions de lecteurs papier.

  • SUD OUEST, l’audience de la marque de presse en Nouvelle-Aquitaine progresse de 47% par rapport à l’année précédente

SUD OUEST totalise 11,8 millions de lecteurs en France, dont 10,3 millions en versions numériques. Une audience numérique qui dépasse les frontières de la Nouvelle-Aquitaine et qui a progressé de 65 % en un an, montrant l’intérêt que les Français ont porté à l’actualité de proximité au cours des derniers mois.

Méthodologie :

Les données d’audience résultent de la fusion des deux études de référence : OneNext pour le Print et Internet Global de Médiamétrie pour le Numérique. OneNext 2021 V2, pour les données Print, a été réalisée à partir du terrain de mi-Janvier au 30 Décembre 2020.Les données numériques correspondent, elles, aux résultats Internet Global du mois de Janvier 2021.

Isabelle Dousset
Responsable Etudes et Content Marketing

Cet article pourrait vous intéresser

la presse

Parfois considérée – à tort – comme dépassée, la presse écrite regorge de ressources et surmonte de la plus belle des manières l’avènement de l’ère du digital.