A la découverte de Benoît Dameron, chargé de coordination commerciale pour TV7

En septembre dernier, TV7 a quitté ses locaux historiques de l’avenue Thiers pour venir s’installer au 23 quai des Queyries avec le Groupe Sud Ouest.
La régie, la rédaction et le plateau sont maintenant au cœur de la maison mère de notre chaîne locale.

 

Pour nous parler de cette nouvelle ère de la chaîne de télévision régionale, nous avons interviewé Benoît Dameron, chargé de coordination commerciale pour TV7 au sein de la régie publicitaire Sud Ouest Publicité.

Peux tu nous parler de ton métier au sein de la régie Sud Ouest Publicité ?

Je suis chargé de faire le lien entre la régie publicitaire SOP* et l’éditeur TV7 avec comme objectif principal de valoriser le dispositif pluri-media client dans son ensemble, à travers nos offres de TV de proximité. TV7 a une multitude de réponses possibles aux problématiques client : campagnes publicitaires traditionnelles, sponsoring d’émission, publireportage, création de programme en contenu de marque, captation d’événements avec retransmission live ou différé etc…

Pourquoi réunir TV7 et SOP* dans les locaux du groupe Sud Ouest ?

En parallèle d’un argument économique c’est pour une raison stratégique. L’intérêt est de jouer la carte de la synergie : une synergie rédactionnelle, promotionnelle et commerciale : Plus près des yeux, plus près du coeur !

Quels sont tes enjeux en tant que salarié d’une régie publicitaire pour une chaîne de télévision locale ?

La diversité et l’unicité géographique des activités du groupe Sud Ouest sont une chance : j’aime comprendre, m’enrichir de nouveaux savoirs et compétences, diversifier les contacts.

Les médias chauds comme la TV (ou la radio) ont un petit truc magique en plus qui donne le frisson (!). Je ressens la nécessité d’être “créatif réactif” dans un univers média très riche et “métamorphe”. Il faut constamment s’interroger sur l’approche commerciale des différents produits TV et adapter la place du média dans l’écosystème mouvant de la communication.

Peux-tu nous parler des projets 2018 pour TV7 ?

Plus de communication, plus d’opérations spéciales, plus de synergie entre supports… et un terrain d’information qui s’élargit à toute la Nouvelle Aquitaine.

Le challenge reste la place et le devenir du média TV dans l’univers média global et  surtout dans l’espace numérique. Il ne s’agit pas d’opposer ce média aux autres, mais de bien comprendre son intérêt, sa raison d’être et ses limites,  afin d’y associer ses qualités. Dorénavant on parle plus de contenu audio télévisuel que du traditionnel écran dans le séjour. Le plus gros challenge reste à convaincre les clients que la TV locale répond véritablement à un besoin d’information de proximité de qualité.

Décris nous TV7 en 3 chiffres :
  • plus de 1/2 millions de girondins en habitude d’écoute globale !**
  • 4eme TV locale de France (sur 25 chaînes locales env)  avec 231 400 téléspectateurs semaine**
  • 30 comme le numéro de chaîne commun (bouquet TV locales) sur les box adsl ***

TV7 en 3 mots :

Proximité, actualité, diversité

“Il existe une télévision pour passer le temps et une autre pour comprendre le temps” André Malraux.
C’est une
question d’usage… je crois que cela est valable également pour la presse, la radio et le web.

Sud Ouest Publicité

** (données Médiatrie Gironde 2016-2017)

*** Modes de réception TNT hertzienne, Adsl, Câble, web

Demande de devis