Pour accompagner nos clients dans leur réflexion stratégique de communication, Sud Ouest Publicité a mené une enquête* avec KANTAR TNS sur le sujet du Tourisme de proximité en Nouvelle-Aquitaine.

Les résultats de cette étude exclusive seront dévoilés lors d’Afterwork, Petit-déjeuner ou Lunch dans tous les coins de la Nouvelle-Aquitaine, sous le thème :

“La quête d’authenticité, un atout pour le tourisme de proximité”

Dans un monde de plus en plus globalisé, la quête d’authenticité est une tendance forte. Le besoin d’ancrage dans des lieux où on peut s’arrêter, se poser, se ressourcer devient primordial.
Quel impact sur le tourisme de proximité ?
Les néo-aquitains sont-ils des cibles de communications pertinentes ? Connaissent-ils leur région ? Ont-ils le désir de la découvrir ? Quels sont les motivations et les freins au tourisme de proximité ?

Voici les premières dates à ne pas manquer :

 

 

 

 

Attention, inscription obligatoire aux événements de présentation et nombre de places limitées. N’attendez pas pour vous inscrire.

* Etude réalisée du 1er au 4 février par Kantar TNS auprès de 622 habitants représentatifs de la population des départements suivants : Gironde, Pyrénées-Atlantiques, Charente Maritime, Vienne, Dordogne, Landes, Haute-Vienne, Deux-Sèvres, Charente, Lot-et-Garonne, Corrèze, Creuse

Le Groupe Sud Ouest, en partenariat avec Suez, organise NAIA, le 1er forum néo-aquitain de l’intelligence artificielle qui se déroulera le 19 mars 2019 au Hangar 14 à Bordeaux.
Destiné aux décideurs, cet événement d’une portée nationale qui a vocation à être pérenne est pensé comme la vitrine de l’excellence de la Nouvelle Aquitaine en matière d’IA.
NAIA bénéficie d’ores et déjà du soutien de la Région Nouvelle Aquitaine ainsi que de celui de la Métropole de Bordeaux, de l’Université de Bordeaux et de l’ESN CGI.
NAIA est labellisé Université du Futur.
L’Université, le LABRI et l’INRIA ont participé à la création du programme dans le cadre d’un comité scientifique.

Découvrez le programme de la journée :

Conférences et ateliers

Plénière d’ouverture (9h00-10h40)

Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle Aquitaine
Mot d’accueil de Bordeaux Métropole
Pourquoi un événement sur l’IA, par Sud Ouest et Suez
Keynote de Nicolas Miailhe, Co-fondateur et Président du think tank The Future Society
Keynote de André Loesekrug, Joint European Disruptive Initiative (JEDI)
Keynote de Luc Bretones, EVP Technocentre et Orange Lab

Ateliers (11h30-12h15)

  • Quelle est la nature de la transformation induite par l’IA ? en partenariat avec CGI
    Animé par Régis Abrate (CGI), avec Jacques Froissant (Altaïde), autres intervenants en
    cours de confirmation.
  • Quelles compétences faut-il développer dans un monde où l’IA accomplit de plus en plus
    de tâches ? en partenariat avec l’Université de Bordeaux
    Animé par Hélène Jacquet (Université de Bordeaux), avec Salima Benhamou (France
    Stratégies) et Yves Jegrourel (Université de Bordeaux), autre intervenant en cours de
    confirmation.
  • Quelles sont les nouvelles formes de collaborations émergentes entre l’humain et la
    machine ?
    Animé par Nicolas César (Journaliste à Sud Ouest), avec Olivier Ly (LABRI), autres
    intervenants en cours de confirmation.

Plénière (13h15-13h55)

Keynote de Thierry Berthier (Professeur à l’Université de Limoges) sur le thème IA et
sécurité
Keynote de Jean-Baptiste Guignard, (CEO de Clay), l’IA comment ça marche ?

Ateliers (14h00-14h45)

  • Notre environnement légal est-il IA-compatible ?
    Animé par Laurent Babin (Avocat) avec Jérôme Giusti (Avocat), Jérémie Giniaux-Cats
    (avocat) et François Pellegrini (Université de Bordeaux, Commissaire CNIL)
  • Que devient la relation utilisateurs quand l’IA s’en mêle ? en partenariat avec Bordeaux
    Métropole
    Animé par Pascal Rabiller (journaliste à Sud Ouest) avec Cédric Dumas (Widii), Pascal
    Avargues (Bordeaux Métropole), Eric Dadian (Association Française des Centres de
    Relation Clients), autre intervenant en cours de confirmation
  • Comment les outils prédictifs transforment le pilotage de l’entreprise ? en partenariat
    avec Suez
    Animé par Nicolas Roussel (INRIA), avec Chafika Chettaoui (Suez), Clément Collignon
    (Fieldbox.ai), autres intervenants en cours de confirmation.

Plénière (15h30-16h30)

Keynote de Eric Gossart, Associé du fonds Serena Capital, Les levées de fonds des
startups IA
Séance de pitch de startups IA, en partenariat avec la Région Nouvelle Aquitaine

Plénière de clotûre (17h20-19h00)

Keynote de Philippe Mutricy, Directeur de l'Evaluation, des Etudes et de la Prospective
de Bpifrance – Fondateur et Président de Bpifrance Le Lab
Keynote de Laurence Devillers, Professeure à l’Université Paris-Sorbonne, chercheuse au CNRS (LIMSI) auteure du livre « Des robots et des hommes : mythes, fantasmes et réalité »

Le Groupe Sud Ouest, en partenariat avec Suez, organise NAIA, le 1er forum néo-aquitain de l’intelligence artificielle qui se déroulera le 19 mars 2019 au Hangar 14 à Bordeaux.

Destiné aux décideurs, cet événement d’une portée nationale qui a vocation à être pérenne est pensé comme la vitrine de l’excellence de la Nouvelle Aquitaine en matière d’IA.

NAIA bénéficie d’ores et déjà du soutien de la Région Nouvelle Aquitaine ainsi que de celui de la Métropole de Bordeaux, de l’Université de Bordeaux et de l’ESN CGI.

NAIA est labellisé Université du Futur.

L’Université, le LABRI et l’INRIA ont participé à la création du programme dans le cadre d’un comité scientifique.

 

L’événement conjuguera en un même lieu des keynotes en plénière pour expliquer les enjeux de l’IA, des ateliers sous forme de breakout sessions pour montrer des cas d’usages autour de questions pratiques ainsi qu’un village d’exposants pour pouvoir aller à la rencontre de ceux qui font l’IA et susciter des opportunités de business.

De nombreuses thématiques seront abordées permettant aux collectivités, grands groupes, PME et start-ups de se projeter concrètement dans l’IA, notamment :

 

  • Quelle est la nature de la transformation induite par l’IA ?
  • Quelles compétences faut-il développer dans un monde où l’IA accomplit de plus en plus de tâches ?
  • Quelles sont les nouvelles formes de collaborations émergentes entre l’humain et la machine ?
  • Notre environnement légal est-il IA-compatible ?
  • Que devient la relation clients quand l’IA s’en mêle ?
  • Comment la prédiction transforme le pilotage de l’entreprise ?

RDV sur www.naia.io pour être alerté de l’ouverture des inscriptions

Le 29 novembre dernier, Sud Ouest Publicité a organisé une soirée privilège Late Night Shopping à la Maison Sarah Lavoine de Bordeaux en compagnie de ses clients et collaborateurs.

Une soirée shopping de Noël dans un lieu d’exception pour de jolis moments d’échanges et de détente avec au programme :

 

  • offres exceptionnelles sur la collection de la Maison Sarah Lavoine
  • cocktail dînatoire et dégustation de caviar avec Sturia
  • diagnostic capillaire par le salon David Lucas

Sarah Lavoine qui nous a fait l’honneur de sa présence en compagnie de Carole Goudal, directrice de la régie Sud Ouest Publicité

Une ambiance festive et conviviale avec un esprit Noël

Merci à tous les participants à ce bel événement, une jolie façon de clôturer en beauté cette année de collaboration avec nos clients.

 

Toute l’équipe Sud Ouest Publicité vous souhaite des fêtes de fin d’année d’exception.

Crédits photos : Cosette

Le 11 octobre dernier, Laure Salvaing, directrice déléguée de Kantar Public a présenté l’étude “Le Vrai, l’authenticité valeur cardinale” auprès d’un public averti d’agences de communication et de publicité girondines.

La recherche d’authenticité se dévoile sous 4 dimensions dans la vie des Français :

pour ici / pour maintenant / pour faire sens / pour faire société.

Des besoins d’actions et de réflexion qui conditionnent sûrement une relation aux marques et à la consommation réinventée et en mutation elle-aussi.

 

(Pour plus de détails, voir les articles le Vrai – épisode 1 et le Vrai – épisode 2 qui offrent un aperçu de ces 4 axes de réflexion.)

Le grand moment d’échange qui a suivi a été l’occasion pour les agences présentes et les équipes Sud Ouest Publicité de se questionner sur le futur des marques et des valeurs qu’elles peuvent véhiculer.

 

Le futur des marques est-il dans les labels ? Cette tendance de l’authentique est-elle une tendance passagère ou bien une mutation profonde et durable ? Qui sont les réels influenceurs dans cette quête de la vérité ?

Merci à tous les participants pour ces échanges riches et inspirants !

La vidéo réalisée par le pôle audiovisuel de Sud Ouest Publicité pour la Chambre des Notaires de la Gironde fait un buzz national

Qui a dit que les notaires ne faisaient pas des publicités innovantes et créatives ? Voici la dernière campagne vidéo déjantée réalisée par le pôle audiovisuel de Sud Ouest Publicité pour la Chambre des Notaires de la Gironde, qui n’en est pas à son coup d’essai en matière de pubs décalées.

Encore une fois, découvrez une formidable opportunité pour le Pôle Audiovisuel de la régie publicitaire du groupe Sud Ouest de faire découvrir le travail des notaires de manière dynamique et virale.

 

Cette année encore, la chambre des notaires de la Gironde a confié à Sud Ouest Publicité plusieurs projets pour dynamiser la communication autour de leur expertises, compétences et champs d’action.

Vous les avez retrouvés lors d’une matinée de rencontres près de la Porte Dijeau à Bordeaux et dans plusieurs lieux clés en Nouvelle-Aquitaine, découvrez aujourd’hui une campagne vidéo décalée et amusante.

Une vidéo de la Chambre des notaires de la Gironde fait un carton sur les réseaux sociaux depuis mercredi : déjà plus de 300 000 vues cumulées.

Pour changer l’image des notaires et illustrer un conflit de voisinage, la Chambre a choisi l’humour !
De nombreux médias ont déjà relayé cette campagne vidéo étonnante : Creapills, Sud Ouest et même BFMTV !

Elie Demars-Lapeyronnie, chargé de projet

Retrouvez dans cet article, un portrait de collaborateur de Sud Ouest Publicité. Notre régie regroupe un panel très large de métiers différents : account manager, chargé de projet, chargé de marketing client, relationnel, trafic print, web, conception graphique, commercial, chef de publicité…

 

Chaque mois, nous mettrons en avant un profil qui représente un métier au cœur de notre entreprise.

 

Cette semaine, retrouvez Elie Demars Lapeyronnie arrivé il y a 7 ans en tant que stagiaire puis alternant. Après avoir testé différents postes tel qu’account manager durant plusieurs années, Elie est aujourd’hui chargé de projet au sein de l’agence digitale.

Quels sont les principaux enjeux de ton poste ?

En tant que chargé de projet, une partie du travail est d’étudier et de travailler la stratégie digitale de nos clients pour établir une proposition. Nous accompagnons aussi les équipes commerciales pour aider nos clients à réfléchir sur leur stratégie de développement digital. Il est aussi essentiel de souligner que nous faisons des formations pour que les produits vendus soient compris et pertinents.

 

Notre équipe est également garante de la réalisation du projet, de la prise de brief à la mise en ligne, il s’agit d’un poste réellement pivot car nous assurons aussi le lien entre les différents acteurs du projet (client, commercial, équipes techniques Yabawt et Sud Ouest).

Un projet ou un cas client que tu veux partager ?

Le projet CEVA, qui fût notre premier projet de type story telling, avec pour sujet la biodiversité agricole et la vache Bordelaise, client de Stéfany Hayek et Aymeric Mascres (commerciale et responsable de l’équipe Grands Comptes).

 

Le challenge de ce projet fût de pouvoir transmettre les valeurs d’une entreprise au travers du brand content, mais également d’accompagner notre annonceur dans l’atteinte de ses objectifs de communication.
L’expérience utilisateur était au cœur de nos préoccupations afin d’offrir la meilleure expérience possible sur tous les devices.

Quelles sont tes ambitions en 2019 ?

Je scinde mes ambitions en 2 parties :

 

  • Faire évoluer mon poste, d’une part faire plus de gestion de projets, et j’ai la volonté de m’intégrer sur des projets importants avec une stratégie d’acquisition, d’autre part le développement de nouvelles offres pour l’agence, ça motive de faire de nouveaux produits, de l’offre à la mise en place !
  • Acquérir de nouvelles compétences, plus techniques sur le développement et le design, compétence qui m’intéresse énormément. 
  • Et de se lancer dans plein de projets perso pour 2019 !

Quel métier voulais-tu faire enfant ?

Il n’y a pas eu qu’un seul métier : médecin, architecte, designer de sneakers… J’étais déjà plein de ressources !

Quel autre poste aimerais-tu tester si tu pouvais en interne à SOP ou dans le groupe Sud Ouest ?

Un poste dans le domaine éditorial, la mise en place d’un supplément/magazine m’intrigue, nous nous occupons de faire une mise en ligne de ces derniers, mais nous ne connaissons rien sur la mise en place, surtout la partie conception !

Ce mardi 06 novembre, le Lot et Garonne a ouvert les festivités de remise des Prix de l’Eco Néo Aquitains. Et c’est l’entreprise Goupil Industrie qui est en route pour la finale régionale.

Les soirées de remise des Prix de l’Eco Néo Aquitains sont des rendez-vous incontournables pour l’économie départementale : chefs d’entreprise, institutionnels, acteurs économiques et médias s’y retrouvent.

Ce sont 5 soirées départementales d’où sortiront 5 entreprises lauréates qui se retrouveront en 2019 pour la grande remise de prix régionale. Toute une épopée !

Julien Aymard, responsable Lot-et-Garonne Sud Ouest Publicité nous partage ses réactions sur cette soirée agenaise.

Nous avons battu le record d’affluence depuis la création du prix avec plus de 400 personnes réunies au Centre de Congrès d’Agen. A noter, la présence d’Alain Rousset à cette édition caractérisée par la qualité du parterre. Présents au rendez vous, des chefs d’entreprises, décideurs, collectivités mais aussi des professions qui n’étaient habituellement pas représentées comme les avocats. Le contenu aussi était qualitatif. Dès le lendemain, nous avons reçu beaucoup de commentaires très positifs sur la soirée, de tous horizons.

Le Maire d’Agen a d’ailleurs indiqué dans un tweet qu’il avait assisté à une belle soirée très pédagogique sur l’économie du 47.

Et puis tous les types d’entreprises et de secteurs d’activités étaient représentés.

Cela allait d’une entreprise agricole transformatrice de maïs à une multinationale d’éclairage public autonome par le photovoltaïque. Il y avait des entreprises connues mais aussi des pépites que l’on a découvert hier soir. Cette diversité souligne parfaitement le dynamisme économique du Lot-et Garonne. 

Enfin, c’était aussi une performance collective.

Au journal, tous les services ont travaillé ensemble pour l’organisation de cette soirée : journalistes, service communication, événementiel, notre équipe du service publicité ainsi que nos partenaires extérieurs. Cet effort collectif et surtout la sensation de la mission accomplie, ça vous soude des équipes, c’est très enthousiasmant et motivant.

Vivement l’année prochaine !

Pour revivre les moments forts de la soirée, rendez-vous sur Sud Ouest dans cet article.

Retrouvez aussi tous les portraits des dirigeants nommés dans tous les départements sur le site dédié aux Prix de l’Eco Néo Aquitains.

  • Le 13 novembre à Périgueux (Centre de la Communication)

Pour revivre la soirée et découvrir les lauréats, cliquez ici

 

  • Le 20 novembre à Biarritz (Casino municipal)

Pour revivre la soirée et découvrir les lauréats, cliquez ici

 

Enfin, voici la programmation des prochaines soirées :

 

  • Le 28 novembre à Dax (Atrium et Splendid)

Réservation et informations détaillées

 

  • Le 3 décembre à Bordeaux (Palais des Congrès)

Réservation et informations détaillées

 

 

N’attendez plus pour réserver votre place. Attention, inscription individuelle obligatoire.

Aujourd’hui internet fait partie de notre quotidien, 76 % de la population française se connecte tous les jours (source CREDOC, Baromètre du numérique 2017 – Population de 12 ans et plus).

Nos usages ont évolué et nous sommes de plus en plus nombreux à rechercher des informations sur un produit, des horaires d’ouverture ou une adresse de magasin sur Google. Le parcours d’achat passe par internet.

 

L’entreprise Chatauret qui fabrique et pose des portails et des clôtures pour les entreprises et les particuliers depuis 25 ans s’adapte aux nouveaux usages des consommateurs toujours plus connectés et plus mobiles.

 

Chatauret s’est déployé sur le digital avec la création d’un nouveau site et une campagne d’acquisition de trafic.

 

Créé par Sud Ouest Publicité et Yabawt, le site  répond à 3 objectifs :

1 - Générer des contacts qualifiés avec un nouveau site et une campagne Google Ads

Le site conçu pour développer les contacts qualifiés intègre un formulaire de contact sur la page d’accueil du site. Simple, le formulaire de contact distingue les particuliers des professionnels pour un meilleur traitement des demandes.

Un bouton d’appel est présent sur toutes les pages du site pour favoriser les contacts des internautes qui se connectent depuis leur mobile.

La campagne Google Ads est pilotée pour développer le trafic vers le site.

En 3 mois, le site a généré plus de 150 contacts, un résultat extrêmement positif et encourageant !

2 - Privilégier l'expérience utilisateurs

Le nouveau site de Chatauret a été pensé pour optimiser les conversions via les connexions mobiles, car chaque jour plus de la moitié des français se connectent à Internet depuis leur smartphone. Son design et ses fonctionnalités sont adaptés pour que les visiteurs du site puissent découvrir chaque service sur leur smartphone et contacter facilement l’entreprise.

3 - Capitaliser sur la confiance et développer l'image sur le dynamisme et l'innovation

Chatauret fabrique des portails en France depuis plus de 20 ans dans ses ateliers girondins. La proximité est un vrai atout pour les marques, il était important de mettre en avant ce savoir faire local sur le site.

Pour faire connaître l’étendue de la gamme de produits et de services et se différencier des autres fabricants : les diverses activités de l’entreprise sont mises en avant dès la page d’accueil ainsi que les services qui font sa force : maçonnerie et service après-vente.

“ Nous voulions que le site soit mis en ligne avant la Foire de Bordeaux, chez Sud Ouest Publicité et Yabawt, ils ont bien joué le jeu, Ça a tout de suite matché. Ils nous ont posé les bonnes questions et ça nous a rassuré

 

Arnaud Gilavert et Guillaume Grimblot,

Gérants de CHATAURET

Merci aux gérants de Chatauret pour le temps qu’ils ont consacré à cet échange.

Retrouvez Chatauret sur son site internet

L’année prochaine, l’entreprise K-Stores fêtera ses 30 ans.
Depuis sa création en 1989 à Andernos, le monde de la communication a bien changé. Internet est arrivé avec son nouveau champ des possibles et les entreprises ont découvert de nouveaux moyens pour mesurer le retour sur investissements publicitaires.

 

Combiner les différents moyens de communication pour toucher de nouveaux clients et gagner en efficacité, c’est l’option choisie par François des Garets, gérant de K-Stores depuis un an et demi.

Les médias locaux pour convaincre et fidéliser

Depuis quelques années maintenant les GAFA ont imposé au marché des indicateurs d’efficacité orientés ROI. Des clics, des contacts, des conversions. Mais l’efficacité se mesure-t-elle uniquement sur le court terme ?


Pour K-Stores une marque se construit sur le long terme et la préférence de marque se nourrit de confiance et de réassurance.
Les medias locaux (presse quotidienne régionale et affichage) ont été privilégiés pour travailler la notoriété et l’image de marque.


Dans un monde de plus en plus globalisé, l’ancrage territorial est un atout. 88 % des Français privilégient la consommation de produits locaux (1). K-Stores s’est tout naturellement rapproché de la presse quotidienne régionale pour communiquer sur la proximité.


La proximité inspire la confiance : les Français nourrissent ainsi une confiance particulière envers les médias locaux, avec un indice 128 vs 106 pour les médias nationaux.


Les medias locaux sont notamment considérés comme délivrant l’information la plus crédible (indice 109) et la plus utile (indice 119) (2).

Utiliser le digital pour développer sa clientèle

En parallèle de sa communication de marque, K-Stores met en place une stratégie d’inbound marketing (3). Le digital est un formidable moyen pour générer des contacts qualifiés et élargir sa clientèle.


Un nouveau site internet se met en place relié à l’outil de relation client de l’entreprise. Un site conçu par Sud Ouest Publicité et Yabawt, start-up spécialisée dans la conception et réalisation de sites optimisés pour la génération de leads (contacts qualifiés) –  voir article


Et comme dans toute stratégie digitale bien pensée, le site est complété par une campagne d’acquisition de trafic. Il s’agit de développer le nombre de visiteurs sur le site.


“Sud-Ouest est une entreprise qui a su prendre le virage du digital et nous le faisons aussi. Le prendre ensemble c’est une bonne chose pour nous”


K-Stores a mis en place une campagne de publicité sur Google et sur plusieurs sites internet ciblés. L’achat programmatique (c’est à dire l’achat d’espace utilisant des technologies de ciblage et d’optimisation de coût) a permis d’optimiser le retour sur investissement publicitaire.

Media locaux et digital, la combinaison gagnante de K-Stores

“Sud Ouest Publicité propose une solution globale, c’est un gain de temps pour une PME.”

La réussite de la communication de K-Stores tient dans la combinaison des genres.
K-Stores utilise presse et affichage pour travailler notoriété et image de marque, jouant sur la proximité et le capital confiance des medias locaux.
La stratégie digitale mise en place pour développer la clientèle intègre un suivi du retour sur investissements publicitaires : collecte des données, analyse et optimisation des actions orientées performance.

“Internet, c’est la possibilité de mesurer le retour sur investissement et de pouvoir ensuite agir de manière chirurgicale et réactive. “

La responsabilité sociétale d’entreprise, une autre façon de communiquer sur les engagements de la marque

En parallèle de ses actions de communications, l’entreprise investit le territoire de la responsabilité sociétal des entreprises (RSE).
L’engagement de la société dans une cause sociétale donne du sens à la marque. C’est essentiel pour construire un socle solide de valeur de marque.
Pour K-Stores, dont l’activité principale est la vente de stores extérieurs, s’engager en soutenant la Société Française de Dermatologie a semblé tout naturel. L’entreprise reverse 10 € aux Fonds de Dotation de la Société Française de Dermatologie pour chaque store extérieur vendu. Ce fond finance des bourses de recherche.

“Je souhaitais entrer dans une vraie démarche citoyenne. Je ne vends pas des stores, je vends de la protection solaire.”

 

François Des Garets

Gérant de K-Stores

Merci à notre client François Des Garets pour le temps qu’il a consacré à cet échange.

Retrouvez K-Stores sur son site internet

 

Si vous souhaitez vous aussi booster votre communication, contactez-nous.

(1) Etude Le Vrai réalisée par Kantar TNS pour 366
(2) Etude MEDIA RATING 2018 KANTAR TNS pour 366
(3) L’ Inbound Marketing consiste à s’appuyer sur les besoins de sa cible en termes d’informations et de contenus pour générer des visites et des contacts commerciaux plus ou moins qualifiés (leads) sur un site web.

Demande de devis