Vous allez vous dire “Encore un article sur le RGPD”, et nous vous répondrons “Oui, mais pas que”. 😉 Ici nous parlerons technologie et innovation.

La RGPD provoque des réactions (en chaîne justement) et devient LA bonne opportunité du moment pour, en interne, remettre les process de stockage des données à plat et, en externe, communiquer transparence et confiance auprès de ses utilisateurs.

Qu’en est-il du maillon technique de ce gros dossier qui doit faire frémir en ce moment plus d’un webmaster ?

Il existe un technologie innovante, inspirée par le fonctionnement des transactions de la monnaie virtuelle bitcoin: le blockchain ou “chaîne de blocs” dans sa traduction française.

Une technologie révolutionnaire

Par définition, le blockchain est une chaîne d’information organisée dont les données sont cryptées et encodées tout le long de la chaîne.

Elle demande une structure très lourde mais est infaillible, sécurisée et correspond donc en tous points aux exigences de confiance, de traçabilité, de transparence et d’accès aux données personnelles que requiert la RGPD. Comme dans le cas de traçabilité des cookies et des inventaires de navigation des internautes par exemple.

Les sites labellisés Digital Ad Trust font confiance à la start up inBlocks

Au niveau média, les nouveaux labellisés Digital Ad Trust (voir notre article sur ce sujet) ont choisi de s’appuyer sur la technologie des blockchains avec inBlocks.

Ils pourront stocker les consentements de leurs utilisateurs sur leurs blockchains privées et respectives. C’est ce qui s’appelle la Proof of consent ou “preuve de consentement”.

Voici un extrait du communiqué de presse inBlocks à ce sujet

“L’Alliance pour les Chiffres de la Presse et des Médias (ACPM) se réjouit de l’accord technologique passé avec inBlocks dans le cadre de la création d’une Blockchain dédiée au stockage des labels Digital Ad Trust, qui seront décernés pour la première fois ce 14 mars 2018. Ces labels – dans les domaines du Display Classique et Vidéo – évaluent et valorisent la qualité des sites Internet et de leurs inventaires, qui s’engagent dans des pratiques publicitaires responsables.”

Un gage de confiance et de qualité de contenu envers les lecteurs et les annonceurs

Cette start-up bordelaise est accompagnée depuis janvier 2018 par Théophraste, l’accélérateur de start-up du Groupe Sud Ouest, comme le met en avant Olivier Gerolami, président du groupe Sud Ouest dans un article sudouest.fr du 24 avril 2018 :

 

« Cette nouvelle synergie avec une start-up accélérée au sein de notre siège bordelais est une preuve supplémentaire de notre capacité à innover au contact des start-up. C’est aussi un gage de confiance que nous donnons à nos clients lecteurs et annonceurs, dans la droite ligne de notre politique de qualité, illustrée notamment par la récente certification Digital Ad Trust des sites Internet du groupe« .

 

En effet si l’utilisateur sait pouvoir naviguer en toute sécurité et toute confiance, cette garantie bénéficie aussi aux campagnes digitales des annonceurs qui communiquent dans un contexte éditorial et publicitaire raisonné, régulé, mieux ciblé et surtout consenti.

Retrouvez tous les articles sur le sujet:

Et aussi le site inBlocks pour mieux comprendre l’enjeu de la preuve de consentement.